Daily Archives: octobre 7, 2018

l’Autoroute Koulikoro- Bamako: La Koulikorois décryptent les impacts de développement socioéconomique. .

La route Koulikoro Bamako est en phase terminale. Apres 2 ans d’intense labeur, les populations de Koulikoro et des localités riveraines de la route et même ceux de Bamako sont soulagées des périls d’accidents mortels et de dégradation de toute nature des biens et des moyens logistiques. Cependant depuis un certain temps, tout cela passe pour un triste souvenir pour ces populations concernées. A Koulikoro, les avis sont uniformes quand il s’agit de savoir, les avantages et les impacts de cette autoroute sur le développement socioéconomiques de la ville de Koulikoro. Nous avons effectué un tour en ville pour en savoir plus. Lisez plutôt. Mamadou Diarra ; commerçant détaillant à Koulikoro plateau II : « Le premier avantage est le désenclavement de la ville de Koulikoro, mais également il facilite les mouvements aller-retour entre Koulikoro et Bamako, surtout pour nous les commerçants qui sommes enclins à ces mouvements. Par contre, la route crée des soucis, notamment les accidents qui se multiplient actuellement, liés effectivement à la bonne allure de la route. Nous devons faire attention en routant, mais il faudra aussi sensibiliser les usagers ». Assan FANE ; habitante de Koulikoro : « Nous sommes vraiment ravis de la construction de la route, car elle nous rapproche de Bamako. Avant on faisait plus de 2 heures pour nous rendre dans la capitale, mais actuellement 30 à 40 minute suffisent pour cette distance. Mais il faut signaler que les conducteurs de camions bennes constituent de véritables problèmes sur la route, nous nous courons, les bennes sont à la même allure. Donc il faut que les gens aient des attitudes correctes, pour éviter les accidents sur cette route ». Mme Sissoko, Fanta Sissoko ; habitante de Koulikoro: « Les avantages de cette route, sont multiples, en plus du rapprochement de Koulikoro à Bamako, il faut signaler que cela entraine le développement de la ville de Koulikoro. Car actuellement on constate que les gens commencent à construire partout au bord de la route. Mais ce que je redoute cependant c’est qu’il y a trop d’accidents, parce que les gens roulent avec beaucoup de vitesse actuellement ». Ousmane Konta ; Agronome à l’office de périmètre irrigué de Baguinéba : « ce sont des études de faisabilité qui ont été préalablement réalisées avant la construction de la route. A ce titre, ce sont les jeunes de Koulikoro qui ont été majoritairement employés dans les travaux de construction à la proportion de 60%. Ce qui signifie que ça créé de l’emploi dans la ville de Koulikoro. Sur le plan économique, la ville de Koulikoro a été favorisée par l’ouverture de la ville sur Bamako, en termes de rapidité d’accès pour les commerçants et les autres acteurs socioéconomiques. Il faut attendre l’ouverture du pont de Kayo, pour voir le reste. Mais il faut admettre que cette route qui continue sur Banamba doit être prolongée vers d’autres localités du Mali ». SéKou Salla Diakité dit Flatter ; artiste et commerçant : « le développement passe par la route. Je peux dire que dans les moments à venir, Koulikoro sera entièrement rattachée à Bamako. La bonne route permet de maintenir les engins en bon état, mais aussi le cloisonnement du Pont permet de mieux signifier le développement de la ville de Koulikoro ». Magazine réalisée par Zoumana Nayté et Mohamed Keita.

La route Koulikoro Bamako est en phase terminale. Apres 2 ans d’intense labeur, les populations de Koulikoro et des localités riveraines de la route et même ceux de Bamako sont soulagées des périls d’accidents mortels et de dégradation de toute nature des biens et des moyens logistiques. Cependant depuis un …

Lire plus »