Accueil / ACTUALITÉS / Tombouctou : 4 personnes exécutées
1727454_5_e471_vue-d-une-des-mosquees-de-tombouctou-en-mai_4a2698ced7b5c4b2bbf2ddad01afeab8

Tombouctou : 4 personnes exécutées

Tout a commencé, le jeudi 11 octobre dernier, lorsqu’une position de la CMA a été attaquée à Tadoumoumte, localité située à environ 55 km à l’est de Ber, dans la région de Tombouctou.

 

Cette attaque menée par des individus armés aurait fait deux blessés ainsi que des motos détruites dans les rangs de la CMA. En guise de représailles, les ex-rebelles auraient mené une incursion à Inghonane, localité située à environ 7 km au Nord de Rharous et 15 km de Tadoumount. Sur place, ils ont blessé deux vieilles personnes, dont une femme et un homme. Avant de se retirer de cette localité, ils ont embarqué quatre adolescents soupçonnés de les avoir attaqués la veille. Quelques minutes plus tard, les corps sans vie de ces derniers finiront par être retrouvés. Ils ont été exécutés de sang-froid. Ils avaient pour noms Abdallahi Ag Oumar, Aboubacrine Ag fohodi, Ibrahim Ag Mohamed Mahmoud et Abdnasser Ag Abdousamad. La localité de Tadoumoumt est principalement habitée par les membres de la fraction Kel Inagozmi, majoritairement acquise à la cause de la CMA. Tandis qu’à Inghonane, ce sont surtout les membres de la tribu Kel Ançar qui sont les plus en vue. Des tensions récurrentes pouvant déboucher à des affrontements opposerait ces deux tribus. Très souvent c’est au tour des ressources naturelles dont dispose la zone.

Source: L’ Aube

About nayte

A voir aussi

ELECTION PRESIDENTIELLE MALGACHE : Pendant que les candidats dénoncent, les observateurs de l’Union Européenne rassurent

Deux jours après l’élection du président de la République malgache (Madagascar), des contestations relatives à …