Accueil / ACTUALITÉS / Législative 2018 : Divorce inévitable entre le RPM et l’ADEMA à Dioïla.
Honorable-Sékou-Fantamadi-Traoré-ADEMA-Koulikoro-horz-Mamadou-Diarassouba

Législative 2018 : Divorce inévitable entre le RPM et l’ADEMA à Dioïla.

 

Le RPM et le l’ADEMA sont des alliés naturels dans le cercle de Dioïla depuis un moment. Cette communion se résume aux leaders politiques de la localité notamment  par les charismatiques personnages Sékou Fantamad , Traoré de l’ADEMA et de Mamadou Diarrassouba du RPM le parti au pouvoir. Mais cette union celée entre les 2 gourous politiques était fondée sur fond de guerre silencieuse et d’ailleurs  est en phase de rupture en cette  veille des élections législatives de Novembre-Décembre 2018.

On se rappelle, qu’en 2013, l’alliance  du cercle passera  au premier tour de l’élection législative. A cela  la bénédiction de l’emblématique responsable de l’ADEMA sékou Fantamadi traoré respectueusement appelé ADEMA Cheick jouera un rôle déterminant dans la réalisation de cette prouesse polique. Mais depuis, les 2 personnalités se voyait en chien de faïence. Car selon des observateurs avisés de la scène politique, Diarrasouba a toujours été jaloux du charisme de son désormais rivale politique de l’ADEMA. Sékou Fantamadi serait la seule personne de l’espace politique à le tenir tête dans le cercle de Dioïla. Sur un autre plan, Sékou Fantamadi qui réside en Afrique du Sud au compte de de la commission de l’Union Africaine,  serait un facteur de blocage de l’épanouissement du RPM aux yeux  de l’international socialiste à travers le monde dont le parti malien au pouvoir est membre. Une pilule  que le questeur actuel de l’assemblée nationale a du mal à avaler.

Le divorce  devient inévitable entre les anciens alliés de 2013. A titre des tractations pour la candidature  les législatives de 2018 ; le cercle de Dioïla qui prodigue 5 députés à l’assemblée nationale, le RPM a proposé cette année 4 députés pour le parti au pouvoir et un poste pour son allié proche l’ADEMA. Et ce  poste de candidature doit être occupé par une femme selon, nos informations.  Ce qui met à nu l’attitude revanchard et d’humiliation  que le RPM nourri contre celui qui les a poussés  au sommet en 2013. Une position que le défendeur de l’ADEMA, chercha dans un premier temps à éviter à travers une série de négociation. Mais selon une information bien introduite ; l’ADEMA à travers,  Sékou Fandamadi serait en phase de sceller une  Alliance avec le groupement de parti politique composé de :MPR, RPVM Fasoko, UDD, MPM. Une coalition qui constituera un contre fort pour l’élan de réussite du RPM. Quand on sait que URD et MODEC de Maitre Koniba Sidibé un autre monstre politique capable de faire trembler l’élan du RPM.

A Suivre…

Nayté

About nayte

A voir aussi

ELECTION PRESIDENTIELLE MALGACHE : Pendant que les candidats dénoncent, les observateurs de l’Union Européenne rassurent

Deux jours après l’élection du président de la République malgache (Madagascar), des contestations relatives à …