ACTUALITÉSGenre

Célébration de la journée internationale de la femme rurale à Koulikoro: l'autonomisation au centre des débats.

Célébration de la journée ce matin à Koulikoro de la journée internationale de la femme rurale dont le  Thème est: « Renforcer l’autonomisation économique des femmes rurales par l’introduction des nouvelles techniques et technologie de production édition 2017 ». Cette célébration qui coïncide avec  la journée mondiale de l’alimentation vise à valoriser le cadre d’émergence des femmes rurale au niveau régional. Plus de 200 femmes des différents cercles de la région  et des groupements de femme de Koulikoro, ont pris part à la rencontre.

C’était dans l’amphithéâtre de l’Institut Polytechnique rural de Katibougou. La cérémonie d’ouverture était présidée par le directeur de cabinet du gouverneur en présence de la directrice régionale la promotion de la femme de l’enfant et de la famille de l’adjoint au préfet du cercle, du représentant du maire de la commune urbaine de Koulikoro, mais également  une personne ressource de marque en la personne du professeur Mahamadou Famanta Directeur Général de l’IPR. Tous les cercles de la région étaient représentés par 2 délégués.
Presqu’en conférencier, le professeur Famanka qui est un pétrit de l’agriculture a fait la lumière sur la sens de l’autonomisation de la femme et particulièrement les femmes rurales ;  tous les facteurs qui peuvent conduire les femmes à leur autorisation  mais aussi les avantages  de cette autonomisation dans le processus du développement.

Le clou de l’événement a été la remise d’une enveloppe de 400 000 F CFA  à l’Association Professionnelle des Femmes Rurales (APROFR) par le projet – Financement Agricole Rural du Mali (FARM). Selon la directrice régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille, la spécificité de cette année  dans la région, est que c’est pour la première fois que la journée est célébrée dans le cercle de Koulikoro. Elle et s’est dite comblée  de la qualité de l’organisation essentiellement le chapitre de la mobilisation des femmes,  qui ont porté un intérêt particulier à, l’évènement : « pour un coup d’essaye ce fut un coup de maître » a-t-elle signalé. Ce qui ne va pas sans motion de remerciement. Elle a tenu à cet effet à remercier particulièrement le directeur de l’IPR pour sa disponibilité, son intervention  et la mise à disposition de la salle de conférence.
Il faut rappeler que  l’événement doit sa réussite à l’apport du ministère de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille en termes de financement de plusieurs rubriques financier.
 
David Kamaté

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Open

X