Accueil / ACTUALITÉS / Environnement : Somasso reboise ses forêts

Environnement : Somasso reboise ses forêts

Le dimanche 1er septembre 2019, le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable (MEADD), Housseini Amion Guindo, a présidé la 3e édition de la journée locale de reboisement à Somasso, dans le cercle de Bla. Cette année, l’Association pour le développement de Somasso (ADS) et ses partenaires ont planté 1420 plants dont 1000 pieds d’eucalyptus, 220 pieds d’anacardium et 20 pieds de caïcedrats.

 

Depuis trois ans, les populations de la Commune rurale de Somasso œuvrent pour un développement harmonieux de leur localité. Aucun secteur n’est négligé. Mais les plus touchés sont : l’éducation, la santé et l’environnement. Sur ce volet, chaque année, une journée locale de reboisement est organisée par l’ADS, soutenue par la Fondation Mali Vert et les autorités locales de la région dont la mairie, la préfecture du cercle de Bla et le gouvernorat de Ségou.

Dimanche dernier, sous la présidence du MEADD, Housseini Amion Guindo, l’ADS a organisé avec brio la 3e édition de cette journée. La mobilisation populaire était totale. Plus de 1420 plants ont été plantés. Il s’agit de 1000 pieds d’eucalyptus, 220 pieds d’anacardium et 200 pieds de caïcedrats. Si les deux premières espèces ont été réparties entre deux forêts distinctes de la Commune, la troisième espèce a été plantée en jalonnement au bord de la principale route qui traverse le village.

Fier, le maire de Somasso, Sékou Fané, a promis de s’impliquer personnellement dans l’entretien, la surveillance et la protection de ces arbres. Il a salué le courage et l’engagement de l’ADS et ses partenaires dont Fondation Mali Vert et la GIZ qui, par l’intermédiaire de l’ONG Stop Sahel, a doté la commune en 2000 pieds de manguiers greffés, 100 pluviomètres pour mesurer les quantités de pluie et des semences de variétés hâtives en sorgho et maïs adaptées aux faibles quantités de pluie.

Planté un arbre, une exigence avant le mariage à Somasso 

Pour bien soutenir l’initiative de l’ADS et du gouvernement, le maire Sékou Fané a annoncé quelques mesures pratiques qui seront désormais imposées dans sa commune. Ainsi, il promet de faire du reboisement une activité courante chaque année, d’imposer aux couples de nouveaux mariés de planter d’abord avant de se présenter au maire pour la célébration de leur union, de protéger et restaurer les bois et espaces sacrés. Ce n’est pas tout. Pour une révolution collective, la mairie invite chaque famille à planter et entretenir au moins autant d’arbres que de maisonnées, mais aussi de sensibiliser les populations aux bienfaits de conservation de la biodiversité, etc.

Heureux, le ministre Housseini A. Guindo a remercié et salué l’engagement de l’ADS pour le développement de la Commune. En plus, il a rappelé la nécessité de la plantation d’arbres et la protection de l’environnement.

S.I.K.
Envoyé spécial à Somasso

Encadré :

DEVELOPPEMENT DE SOMASSO : Les efforts louables de l’ADS

L’Association pour le développement de Somassso (ADS) est une organisation très dynamique des ressortissants de la commune dont tout le cercle de Bla est fier. En quelques années, cette association, sous le leadership de Markatié Daou et de Zoumana Daou, a pu contribuer au renforcement du tissu social par l’organisation de 5 éditions du Festival Bèlènitugu. Grâce à ses efforts, elle a obtenu une nouvelle adduction d’eau potable, obtenir un CSCOM équipé ayant coûté au budget national environ 169 millions de F CFA, la connexion téléphonique, un moulin multifonctionnel, la fabrication d’un moule à briques multiples (une première au Mali), la construction en cours de nombreux logements des hôtes, la dotation du village en éclairage public, etc…

Dans le domaine de la protection de l’environnement, par l’entremise de cette même association, Somasso a bénéficié de 28 500 de la part de la Fondation Mali Vert en deux ans.

Pour maintenir cette dynamique de restauration de la nature, l’ADS s’engage à aider à planter désormais chaque année à la même période des milliers de plants d’espèces locales variées.

S.I.K.

About Redacteur Meguetan infos

Open

X