ACTUALITÉSCollectivités

Ké-Macina : La situation toujours tendue après l’arrestation de deux présumés auteurs de troubles

Le mercredi 04 avril dernier, une foule incontrôlée a incendié certains bâtiments de la direction de l’Office du Niger à Ké-Macina.


Selon nos sources, les auteurs de cet acte sont opposés à la décision de la direction de l’Office du Niger demandant aux paysans de payer les frais d’approvisionnement en eau pour leurs champs malgré la très mauvaise récolte causée par la crise d’eau. Après cet incident, deux  présumés auteurs considérés d’ailleurs comme les cerveaux ont été arrêtés puis transférés à Ségou. Mais la situation reste tendue.
D’après nos sources, des voix se font de plus en plus entendre pour demander leur  libération. Il s’agit de Ana ka Madou et Issa Samaké (frère du Maire Bekaye Samaké).
Hier jeudi, il y’a même eu des mouvements de contestation contre leur arrestation, rapportent nous sources. Qui ont aussi ajouté qu’il y’a eu des mouvements de soutien en faveur des deux personnes arrêtées. Lesquels exigent leur libération. D’ailleurs, d’autres manifestations sont annoncées ce vendredi 19 avril. Et nos sources de préciser qu’un important dispositif sécuritaire est mis en place pour mettre la main sur les auteurs de troubles. Avant d’ajouter qu’une vingtaine de personnes sont suspectées et recherchées par les forces de sécurité dans cette affaire.
Après l’incendie, la Direction Générale de l’Office du Niger a jugé nécessaire et après concertation avec les notables de Kokry, de transférer son service de Ké-Macina à Kokry, située à 16 km de la ville de Ké-Macina. Et les responsables de l’Office du Niger invitent les paysans à continuer à payer leurs redevances eau à Kokry, le temps de régler cette situation à Ké-Macina.
M.D
 
Source: Tjikan

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Open

X