Accueil / ACTUALITÉS / Koulikoro: Les rideaux sont tombés sur la formation des facilitateurs de l'ONG TOSTAN

Koulikoro: Les rideaux sont tombés sur la formation des facilitateurs de l'ONG TOSTAN

Clôture ce matin à Koulikoro de la formation des facilitateurs de l’ONG TOSTAN. Durant deux semaines  les 50    participants ont été outillés  sur les techniques de l’abandon des pratiques de l’excision, des mariages des enfants, la démocratie, l’hygiène publique, les droits humains, la citoyenneté mais aussi de la gestion des conflits communautaires. À l’issu d’une compétition 40 sur les 50 facilitateurs formés,  ont été retenus et seront déployés dans les zones d’intervention du projet dans la région.

                                                                              Moussa Diallo, coordinateur national du projet TOSTAN

Les rideaux sont tombés sur la formation des facilitateurs de l’ONG TONSTAN ce matin (11/12/2017) à Koulikoro. C’était dans les locaux de l’IPR/IFRA de Katibougou. La cérémonie de clôture a réuni en plus des participants, le coordinateur national du projet, le représentant de la direction régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille, de la société civile…
La cérémonie a débuté par les témoignages des participants à travers  Mme Yébé Coulibaly, qui ont exprimé leur satisfaction par rapport à la qualité de la formation, des connaissances et enseignements tirés et également de par l’ambiance cordiale et  fraternelle dans laquelle les 2 semaines de formation se sont déroulées.

Présidium de la cérémonie de Clôture

Quant au coordinateur nationale  Mr Moussa Diallo, il a tenu d’abord à remercier les partenaires du projet notamment le FINUAP et la coopération norvégienne, mais également les participants pour leur assiduité durant les 2 semaines de formation. Il a invité les facilitateurs qui seront déployé dans les zones d’intervention du projet à faire bon usage des connaissances acquises de la formation, mais aussi d’être des bons exemples dans leurs  localités d’intervention pour une bonne réussite du projet : « vous devez être capable de vous adapter à toutes les conditions de vie durant les 3 ans ». Par ailleurs il invité les 8 personnes non retenues à l’issu de la compétition de rester patient  à la disposition du projet et que tous les participants formés  seront  employés  dans  un domaine précis au compte  du projet.
Il faut signaler que l’ONG TOSTAN intervient depuis 2009  dans la région particulièrement dans les cercles de Banamba,  Dioïla, et dans la commune de Tougouni dans le cercle de Koulikoro. Cette phase du projet est financée par le FINUAP et la coopération norvégienne dans 2 volets conséquents.

L’assistance

La formation proprement dite était dédiée aux facilitateurs du projet TOSTAN qui seront déployés sur le terrain dans les 40 villages des zones d’intervention  dans la région  de Koulikoro. Une intervention qui concerne la mise en œuvre du programme appelé « Génération Éclosion ». Ce programme contient deux composantes. La 1re est axée sur la mise en œuvre du PRCC c’est à dire la démocratie, les droits humains, la citoyenneté, l’hygiène  et santé, l’alphabétisation et la gestion du projet. La 2e composante, est axée sur l’accélération de l’abandon de l’Excision et les pratiques néfastes dans la région de Koulikoro.
La première phase du projet a été révélatrice dans sa mise en œuvre,  avec l’abandon de l’excision dans plus de 70 villages dans les différentes zones d’intervention et plus particulièrement dans la commune rurale de Sirakorola. Cette 2e phase entend renforcer le processus d’accélération de l’abandon de la pratique.
Nayté

About lejeune

Laisser un commentaire

Open

X