ACTUALITÉSAfrique

Argentine: Les recherches continuent pour retrouver le sous-marin disparu

Il y a quelques jours de cela, la marine argentine a annoncé avoir perdu un de ses sous-marins, le San Juan. Plus les jours passent et plus les inquiétudes s’accroissent.
La marine argentine a annoncé avoir entendu un bruit anormal sur un enregistrement. Une analyse préliminaire ferait croire à une explosion.
 

Les circonstances de la disparition

Le San Juan était parti il y a 35 jours de Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires, pour rejoindre Ushuaïa. Il y avait passé trois jours avant d’entamer le voyage de retour. L’arrivée était prévue pour cette semaine. Avec un équipage d’une quarantaine de personnes, le sous-marin effectuait des exercices de surveillance maritime.
 

Un dispositif de recherches

Ce sont plus de 4 000 personnes qui participent aux opérations, dans une zone étendue désormais sur 1 000 km de long, du Nord au Sud, et 500 km d’Est en Ouest. Concernant le matériel, ce sont quatorze navires et dix avions qui ont été mobilisés pour les recherches. Les nations qui aident activement l’Argentine sont les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, le Brésil et le Chili. ce 22 novembre, la Russie a annoncé qu’elle était prête à aider l’Argentine dans les recherches.
 

Des recherches dans une phase critique

Les autorités argentines ont annoncé que les recherches étaient entrées dans une phase critique en raison du manque d’oxygène à bord du sous-marin, qui disposait de sept jours de réserve d’oxygène.
Le navire dispose à bord de 15 jours supplémentaires de vivres et d’oxygène. L’Argentine a sollicité des rélevés acoustiques auprès des Etats-Unis. Arrivés ce mercredi, on peut y entendre un grand bruit. Selon un ancien commandant de sous-marin « Cela a dû être un bruit très fort (…) Il peut s’agir d’une explosion ». Les autorités argentines ont seulement répondu que le bruit était en cours d’analyse. Tout le monde espère un miracle maintenant car les réserves étant en théorie épuisées en sept jours.
Le pire accident de sous-marin survenu à ce jour dans le monde, au cours des 30 dernières années, a eu lieu en 2000, quand le sous-marin russe Koursk avait sombré en mer de Barents, causant la mort des 118 membres d’équipage.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Open

X