Promotion de la Scolarisation des Filles à l’Académie d’Enseignement de Koulikoro: 80 filles assidues et performantes reçoivent chacune 15 000 FCFA

0

 

Le lancement des activités de distribution de prix de récompenses aux 80 meilleures filles performantes et assidues du fondamental, du secondaire général et technique professionnel a eu lieu à Banamba le jeudi dernier en présence des autorités scolaires, administratives et politiques ainsi que les partenaires de l’école. Chacune d’elle a reçu la somme de 15 000 FCFA. Cette  acticité vise à maintenir des filles scolarisées dans le cursus du fondamental I et II, de l’enseignement général, technique et professionnel.

vue-ensemble-séance

La scolarisation des filles pose d’énormes problèmes en milieu rural à cause des préjugés engendrés par les pesanteurs socioculturels notamment le manque de conviction des parents, les mariages précoces ou forcés mais surtout par la pauvreté. De ce fait pour favoriser une scolarisation massive des filles et leurs retenions à l’école de nouvelles stratégies et mesures incitatives ont été mise au point. Il s’agit de la sensibilisation et l’information des communautés et des parents, l’alphabétisation des femmes, le recrutement massif des enseignants et leur formation continue, l’élaboration de programmes manuels scolaires adaptés au besoin éducatif des filles. Ainsi pour renforcer cette politique, le plan d’action 2018 l’Académie d’Enseignement contient dans la programmation de ses activités pédagogiques l’organisation des missions de distribution de prix aux filles assidues et performantes.

C’est dans ce cadre que la section Scolarisation des Filles(SCOFI) de la Division Enseignement de Base en collaboration avec celle de l’Enseignement Secondaire et Supérieure de l4AE de Koulikoro a organisé cette activité dont le lancement a eu lieu dans l’enceinte du Lycée publique de Banamba.

Au total quatre vingt (80) meilleures filles ont bénéficié de ce geste dont les 60 meilleures du fondamental et les 20 meilleures du secondaire général et technique professionnel. Cette activité a concerné les Centres d’Animation Pédagogique de Banamba, de Koulikoro, et Kolokani et Nossombougou.

Selon le Directeur de l’Académie d’Enseignement de Koulikoro, Itous Ag Ahmed Iknan cette activité vise, en plus du maintien des filles dans le cursus scolaire,  à réduire voir alléger le coût d’investissement des parents dans les dépenses scolaires des filles surtout en milieu rural et créer une certaine émulation entre les filles. Il souhaite la pérennisation de cette activité au profit de la jeune fille. Quand aux Directeurs des CAP, les parents d’élèves, les élus et sous-préfet de Banamba de Kolokani, ils ont salue cette initiative. Ces derniers ont demandé aux parents de suivre et d’accompagner leur fille durant le cursus scolaire.

Ousmane Ladji Bamba

 

About Author

Comments are closed.

Open

X