vendredi , 27 novembre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Développement Régional: ENABEL organise le premier Salon du numérique à Koulikoro.
la façade de la chambre de commerce et d'industrie de Koulikoro

Développement Régional: ENABEL organise le premier Salon du numérique à Koulikoro.

 

Faire du numérique un instrument du développement de l’agriculture dans la région de Koulikoro, telle est l’objectif du salon du numérique dont la première édition s’est tenue du 28 au 30 octobre 2020 à Koulikoro. Organisée par l’Agence belge de développement  Enabel en collaboration avec Agri-ProFocus, cette rencontre sur le numérique a permis  aux promoteurs et   développeurs d’applications numériques, aux institutions de microfinance (IMF),  aux  opérateurs de téléphonie mobile et aux  usagers du secteur rural,  d’établir des liens mutuellement bénéfiques à travers des partenariats innovants notamment la mise en commun du développement technologique et l’Agriculture,  dans les domaines de l’élevage, la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la microfinance rurale, l’eau et l’assainissement.

Plus d’un millier de personnes ont été touchées par cet événement qui se tient pour la première fois au Mali. Aux termes de ce salon, les participants ont manifesté leurs satisfactions et souhaités une pérennisation de cet évènement au grand bonheur des acteurs du numérique et des agriculteurs.

 

La région de Koulikoro a une vocation essentiellement agropastorale. A cet effet, la mise en valeur de ce secteur, est un souci primordial pour les autorités régionales et les partenaires au développement intervenant dans la région. C’est dans cette allure que le programme Enabel dans son élan de consolidation des acquis de développement et de rehausser le niveau de l’agriculture régionale, est intervenu avec un système plus original. Il s’agit de l’organisation d’un salon sur le numérique intitulé ‘’la Foire du numérique au service du développement rural et de la gouvernance locale au niveau de la Région de Koulikoro’’

L’évènement qui s’est déroulé dans les locaux de la chambre de commerce et d’industrie de Koulikoro, était placé sous la présidence du ministre de la communication et de l’économie numérique M. Hamadoun TOURÉ. Vue la proportion des objectifs de l’activité en faveur de la région, plusieurs personnalités ont pris part à ce rendez-vous de donner et de recevoir sur le numérique et l’Agriculture. Ainsi, la cérémonie d’ouverture a réuni, en plus du parrain, le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche du Mali M. Mohamed Ould Mahmoud. Ils étaient également présents d’éminentes personnalités et responsables sur le plan régional, national mais aussi des partenaires de développement du Mali. Ainsi le représentant de l’Ambassade de la Belgique au Mali M. Sam jozef VANUYTSEL chef de la coopération, le représentant résident de l’Agence belge de développement Enabel , M. Mr Johannes SCHOORS, le coordinateur d’Enabel  M. Laminou TATA, le gouverneur de la région de Koulikoro, le général de brigade Débrékoua SOARA, le représentant du conseil régional de Koulikoro, M. M’Baré Dicko, les institutions et structures en lien avec l’évènement étaient représentées et une mobilisation effective des cadres du programmes Enabel. Par ailleurs la jeunesse de Koulikoro a été valablement représentée durant les  trois  jours de la première foire à travers ses différentes structures (conseil de la jeunesse régional, local et communal).

L’ouverture de la foire a été échelonnée en deux phases. Une ouverture technique au premier jour présidée par le représentant résident du programme Enabel M. Johannes SCHOORS qui à travers son intervention a expliqué le bienfondé de l’activité et a démontré la place du numérique dans le contexte actuel du monde. Il a expliqué également l’objectif du programme Enabel à contribuer de façon innovante au  développement régional à travers cette foire. Le deuxième jour a permis l’ouverture officielle par le ministre de la communication et de l’économie numérique M. Hamadoun Touré, en présence du représentant de l’ambassade de la Belgique au Mali, M. Sam jozef VANUYTSEL chef de la coopération. Ici, Toutes les interventions ont convergé vers un cloisonnement entre le numérique et le développement agricole de la région et pour le Mali.

En effet, ce sont  28 solutions numériques qui ont été recensées au niveau de la région de Koulikoro et du district de Bamako et leurs champs d’utilisation potentielle ont constitué le noyau central de cette foire.

Durant les trois  jours du salon, le programme mettait en exergue des conférences suivies de débats sur des thématiques relatifs : au développement du numérique et de l’Agriculture, des expositions, des animations et des visites de stands, des démonstrations d’action sur les applications. Plusieurs thèmes ont été développés au cours du salon. Il s’agit entre autres : « la présentation des 28 solutions numériques, le cadre légal et règlementaire régissant les activités de développement des solutions et applications numériques, la problématique du financement des activités de développement des solutions et applications numériques, mais aussi des animations de stands pour les visiteurs ». Sur ce plan tous les  porteurs de solutions présents  ont successivement présentés  leurs domaines d’exploitation respectifs aux participants. Des panels ont été constitués pour faciliter les échanges entre les participants , ce qui fut l’un  des moments importants de ce salon  .. Ceux portant sur le thème : Comment renforcer la rencontre entre l’offre et la demande en solutions numériques innovantes (Agriculture, Elevage, l’eau/assainissement dans la région de Koulikoro) ont visiblement attiré les attentions.

A la sortie de la foire, les acteurs ont été favorables à la pérennisation de cette activité dans le futur. Selon Drissa Samaké, conseiller expert en Agri numérique sur le projet STAMP + de l’organisation néerlandaise de développement(SNV), la foire a permis de mettre en commun, les développeurs numériques : « C’est une belle initiative, qui a réuni tous les acteurs de ce domaine, qui sont dispersés (développeurs d’applications, de solutions et agriculteurs). Ce genre de rencontre facilite les échanges entre ces acteurs, et ça crée des liens de collaboration » a-t-il signalé.

Le salon a été également un champ d’expérimentation pour certains participants. Pour Aliou Dembélé étudiants à ‘Institut Polytechnique Rural de Formation et de Recherche Appliquée (IPR/IFRA) de Katibougou : « En qualité d’étudiant, ce fut une belle occasion d’expérimentation dans le cadre de nos méthodes de travail à l’école. Nous travaillons généralement en théorie. Mais j’ai eu la chance d’assister à des séances pratiques.  Nous avons acquis ici énormément de notions par rapport à la numérisation de nos méthodes d’exploitation » a-t-il dit.

La rencontre fut une belle  occasion pour la visibilité des développeurs de solutions numériques : « Une telle initiative va permettre aux acteurs de l’agriculture et aux développeurs de solution à se connaitre et créer des réseaux qui peuvent amener loin le processus de liaison entre les deux concepts. Mais il faut rendre pérenne cette initiative, car cela va donner plus de visibilités au système » a précisé Mlle Ténin Nana Kouyaté promotrice d’AGRIBOX, start up de développement de solutions numériques pour agriculteurs.

Selon les responsables du conseil communal de la jeunesse de Koulikoro, plus de trois-cent  jeunes de la commune urbaine de Koulikoro, ont participé à cette foire durant les trois jours. Cependant, la jeunesse de Koulikoro recommande une pérennisation de cette activité. Elle recommande par ailleurs une implication profonde des jeunes de Koulikoro dans l’organisation des prochaines éditions, afin que ceux-ci s’en approprient caractériellement.

Des attestations de reconnaissances ont été remis  aux autorités nationales , régionales et aux participants.

 

Nayté

About nayte

Open

X