ACTUALITÉSEconomieéducationsociété

Cadre de vie: Enfin un projet de construction de logements sociaux pour les enseignants du Mali voit le jour.

Lancement  Mercredi 1er novembre 2017 à  Gouana (cercle de Kati) du  projet de Construction de 400 logements sociaux pour les enseignants du Mali. Le projet vise à soulager le problème  dont les enseignants sont permanentent confrontés. La cérémonie de lancement a été marquée par la pose de la première pierre.

Arona Traoré PDG de l’entreprise ECAT.
Le souci premier de tous maliens dans sa vie, est d’avoir un toit. Ce qui devient également le souci de certains citoyen, c’est-à-dire de rendre facile l’accès aux maliens  moyens,  à un logement décent. C’est dans ce contexte qu’il est scellé un partenariat entre l’entrepris de construction ARONA Traoré et le coopérative SISO dont le lancement a eu lieu le Mercredi 1er novembre 2017 dans la localité de Gouana dans la commune de Kalaban Coro, cercle de Kati. La cérémonie a réuni, les responsables des deux parties notamment celui de l’entreprise de construction Arona Traoré et de la coopérative SISO, en présence des  représentants des bénéficiaires (les enseignants de Bamako et de Kati).

La pose de la première des 50 premiers logements sur le site,  marque en outres le lancement officiel de ce projet de 400 logements qui fait un coût global  de 6 milliards 700 millions de F CFA. Le cheptel architectural sera bâti sur un titre foncier de 18 hectares. Ce projet de construction de logements sociaux  qui a ses spécificités, car il ne vise essentiellement que les enseignants en activité ou à la retraite. Le concept du projet a  longuement étudié les conditions de vie  des bénéficiaires pour établir la convention signée avec la coopérative des enseignants bénéficiaires (SISO). Dans cette optique, les logements coûteront 12 millions et plus, remboursable dans un délai de 20 ans. 2 types de logement seront mis à la disposition des bénéficiaires notamment le F3 et le F4. Le F3 va couter 12 millions et le F4 21 millions.
Selon l’entrepreneur Arona Traoré, les conditions de prise en charge du paiement sont abordables suite  à une longue  et perspicace étude  réalisée sur  les conditions de vie des  bénéficiaires. Il a par ailleurs signalé que  les premières maisons pourraient  être habitables dans  6 mois  dans les conditions normales  par les bénéficiaires.
 
Arona Traoré a tenu à  sincèrement à remercier  un de ses partenaires privilégiés en la personne de Mr Lekhna Badiangue, un Africain basé en Europe à qui il doit tous  les bénéfices pour de conseil pour la conception et la mise en œuvre  du projet. Il faut signaler que Mr Badiangue est un entrepreneur multidimensionnel, œuvrant dans plusieurs domaines en Europe et en Afrique, mais avec dans le cœur le développement du continent africain à travers l’émergence de l’entreprenariat jeune.
Le patron de l’entreprise ECAT, lance un appel aux partenaires pour  leur investissement massive dans le projet.
Nayté.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Open

X