Accueil / ACTUALITÉS / Un scientifique réputé pour ses recherches sur le coronavirus a été retrouvé mort

Un scientifique réputé pour ses recherches sur le coronavirus a été retrouvé mort

A l’heure où des zones d’ombre persistent au sujet de la Covid-19, nombre de scientifiques travaillent sans relâche pour en savoir plus sur cette infection. Parmi eux, Bing Liu, 37 ans, professeur adjoint à l’école de médecine de l’université de Pittsburgh. Selon ses collègues, ce dernier était sur le point de faire une découverte considérable quant aux mécanismes d’infection de la maladie. Malheureusement, il sera incapable de poursuivre ses projets, puisque selon nos confrères de BBC, il a été brutalement abattu chez lui.

D’origine chinoise, Bing Liu a suscité de nombreuses interrogations suite à son décès, ravivant notamment l’intérêt des adeptes des théories conspirationnistes. Les spéculations ont enflammé la Toile, pointant du doigt l’assassinat du scientifique. Mais la police révèle qu’il en serait autrement.

Qui était Bing Liu?

Bing Lui est né en Chine et aurait obtenu son Bachelor ainsi que son doctorat dans les sciences informatiques à Singapour. Il se serait ensuite rendu aux Etats-Unis pour mener des recherches. Son CV publié en ligne indique que ce dernier avait collaboré avec de nombreux médecins et biologistes pour étudier l’immunité humaine.

Selon un communiqué de l’université, ses collègues le décrivent comme un chercheur remarquable “sur le point de faire des découvertes considérables” au sujet des mécanismes cellulaires de l’infection à la Covid-19.
Dévastés par son décès, ces derniers se sont engagés à poursuivre ses recherches afin de rendre hommage à son “excellence scientifique”.

Pourquoi son décès fait-il l’objet de théories du complot?

Selon BBC, les internautes se seraient emparés de cette histoire en émettant plusieurs hypothèses sur les réseaux sociaux. Sur la plateforme chinoise Weibo, l’un d’entre eux aurait écrit: “Oh mon dieu. On dirait un scénario tiré de Mission Impossible. Peut-être qu’il a découvert que le virus provenait d’un laboratoire américain”. Des commentaires similaires ont également été publiés, suggérant que le scientifique aurait été assassiné parce qu’il était sur le point de découvrir l’origine du Sars-CoV-2.

Le Global times, un site affilié aux médias contrôlés par l’Etat en Chine aurait également publié un article relayant plusieurs spéculations au sujet de sa mort. Et Twitter n’est pas en reste puisque sur cette plateforme, certains ont pointé du doigt un éventuel rôle du gouvernement chinois dans le meurtre du scientifique.
Par ailleurs, certains responsables et médias chinois avaient précédemment accusé des soldats américains d’être à l’origine de la propagation du virus à Wuhan, en ne se basant sur aucun fait avéré. Mais selon les internautes de Weibo, “c’est trop pour que ce soit une simple coïncidence”. D’autres auraient également relevé l’existence probable de “secrets dissimulés dans l’ombre”.

Ces commentaires suggèrent que l’origine de Bing Liu serait en cause dans son décès. Pourtant, il n’en est rien selon la police locale qui révèle qu’en réalité, la mort du scientifique est un meurtre-suicide.

Une affaire personnelle

Selon le rapport des autorités, l’homme a été retrouvé mort dans son appartement. On lui aurait tiré dessus à de multiples reprises, notamment au niveau de la tête, du torse, du cou et des extrémités.

L’agresseur aurait quant à lui été identifié. Il s’agit d’un ingénieur en informatique dénommé Hao Gu, âgé de 46 ans. Ce dernier se serait suicidé après avoir tué Bing Liu et aurait été retrouvé dans sa voiture.
Les détectives révèlent que les deux hommes se connaissaient et mettent fin aux théories du complot en expliquant que le meurtre-suicide s’est produit en raison d’une “longue dispute concernant un partenaire intime”. Pour ces derniers, il n’y a “aucune preuve” que son décès était lié à ses recherches ou à la crise sanitaire actuelle.

About nayte

Open

X