Accueil / ACTUALITÉS / Le chef du Pentagone communique des détails sur les tirs iraniens contre les bases US en Irak

Le chef du Pentagone communique des détails sur les tirs iraniens contre les bases US en Irak

Les attaques iraniennes contre deux bases irakiennes abritant des forces des États-Unis n’ont pas causé de graves dégâts et n’ont pas fait de victimes, selon le secrétaire américain à la Défense Mark Esper. Sur 16 missiles tirés, 12 auraient atteint leur cible.

Le chef du Pentagone Mark Esper a donné des précisions sur l’attaque menée par l’Iran contre deux bases militaires américaines en Irak. Selon lui, 16 missiles balistiques de courte portée ont été tirés depuis trois sites différents situés en territoire iranien et 12 d’entre eux ont touché leur cible, relate Reuters.

Au moins 11 missiles ont touché la base d’al-Assad, et au moins un autre le site d’Erbil, a-t-il précisé. Un hélicoptère, des tentes et un parc de stationnement ont été endommagés.

Les missiles iraniens tirés dans la nuit du 7 au 8 janvier contre la base aérienne d’al-Assad n’ont fait aucune victime parmi les forces américaines. Cependant, le secrétaire à la Défense a déclaré, devant les journalistes au Pentagone, que l’armée se tenait «prête».

Tensions entre Téhéran et Washington
Dans la nuit du 2 au 3 janvier, les Américains ont mené une opération spéciale près de l’aéroport de Bagdad qui a débouché sur le meurtre d’Abou Mehdi al-Mouhandis, numéro deux des Hachd al-Chaabi, et du général iranien Qassem Soleimani, commandant de la Force Al-Qods, unité d’élite des Gardiens de la révolution.Par la suite, dans la nuit du 7 au 8 janvier, Téhéran a ciblé deux bases militaires irakiennes abritant des forces de la Coalition sous commandement américain pour venger la mort de Qassem Soleimani.Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a annoncé le 8 janvier que ces frappes «concluaient» la réponse de l’Iran à l’assassinat ciblé du général.
Source : sputniknews.

About Redacteur Meguetan infos

Open

X