Accueil / ACTUALITÉS / Angine chez l’enfant : Redoutable lorsqu’elle est mal traitée

Angine chez l’enfant : Redoutable lorsqu’elle est mal traitée

D’origine virale ou bactérienne, l’angine est généralement fréquente chez les enfants à partir de 4 ans. C’est une inflammation de la gorge et en particulier des amygdales (chacun des deux organes situés sur la paroi latérale du larynx, producteur de lymphocytes). L’angine commence par des douleurs au niveau de la gorge, des difficultés de déglutir et un sentiment de malaise général. La température de l’enfant peut monter jusqu’à 39 et 40% et il frissonne par moment.

Pr Doumbia Kadidiatou Singaré, médecin spécialiste en ORL (Otorhinolaryngologie) et chirurgie faciale au Centre hospitalo-universitaire (CHU) Gabriel Touré, explique que son service peut recevoir plus de 200 cas d’angine par an, tous âges confondus. Mais elle précise que ce sont les enfants de 4 à 15 ans qui sont les plus touchés. La spécialiste en ORL définit l’angine comme étant une maladie qui peut être aiguë, subaigüe ou chronique. Elle est aiguë, quand elle fait deux ou trois semaines, subaiguë quand la maladie s’étend sur un ou deux mois, et chronique quand la pathologie va au-delà. C’est une infection des amygdales palatines dont 50 à 90% des causes sont virales. Mais, la praticienne hospitalière ajoute que cette maladie peut aussi être provoquée par des bactéries. Chez les plus petits, les angines sont presque toujours d’origine virale. Tandis que chez les enfants d’un certain âge, elle est dans environ 1 cas sur 5 due à une bactérie. Généralement, les enfants qui ont une angine souffrent des maux de gorge, de la difficulté à avaler, des ganglions enflés et sensibles dans le cou et de la fièvre. «L’angine est une maladie très contagieuse parce que la voie de contamination est aérienne», explique Pr Doumbia Kadidiatou Singaré, ajoutant que quand la personne malade tousse ou éternue, elle peut par cet acte contaminer son voisin. La contamination peut se faire aussi par contact direct, c’est-à-dire que lorsqu’une personne saine touche un objet manipulé par un malade, elle peut ainsi attraper l’angine.

Selon la spécialiste, il n’existe pas de moyen spécifique pour éviter l’angine chez l’enfant, il faut tout simplement faire preuve de vigilance. En cas d’angine, la praticienne de Gabriel Touré conseille d’éviter les contacts rapprochés avec les enfants. Pour elle, la prévention primaire consiste à éviter l’installation de l’angine en se lavant les mains régulièrement, à utiliser des mouchoirs à papier et à usage unique chaque fois que vous toussez ou éternuez et les jeter dans une poubelle fermée ou se couvrir la bouche avec la main. La prévention nécessite d’avoir les conditions d’hygiène dans son environnement.
D’après Pr Doumbia Kadidiatou Singaré, un mal de gorge mal soigné peut aboutir à des complications. Celles-ci surviennent quand la pathologie a été mal traitée ou non traitée. Les complications peuvent être à l’origine d’autres maladies plus graves. L’angine peut donner un problème cardiaque, notamment la cardite. Ce qui veut dire que l’infection peut se greffer sur le cœur et donner une pathologie cardiaque. Elle peut aussi agir sur les articulations et donner un rhumatisme articulaire aigu. Elle peut avoir aussi des complications sur les reins. Et la spécialiste de préciser que la pathologie peut atteindre aussi le cerveau voire la peau.«Cette pathologie répond très bien au traitement», rassure le toubib. Mais, c’est un traitement qui dépend de l’origine de l’infection. Si elle est bactérienne, elle guérit avec des antibiotiques. Par contre si elle est virale, explique Pr Kadidiatou Singaré, très souvent le médecin traitant ne fait rien, car il n’y a pas de médicament contre le virus.
Dans notre contexte, précise-t-elle, les malades sont systématiquement mis sous antibiotiques qui permettent d’éradiquer le germe et éviter le risque de développer des complications.

Fatoumata NAPHO

Source: Journal l’Essor-Mali

About Redacteur Meguetan infos

Open

X