ACTUALITÉSFaits Divers et Insolites

Protection civile à Ségou : Un bilan macabre

848 sorties 1594 victimes, 14 044 blessés et 111 décès : voilà l’effroyable bilan de la protection civile de Ségou au cours de l’année 2017. Mais au-delà de ces interventions, les missions assignées à la direction régionale de la protection civile sont de commander, d’animer, de coordonner et de contrôler les activités des unités relevant de sa compétence territoriale.


Aux dires du médecin lieutenant-colonel Abdoulaye Touré, directeur régional de la Protection civile, son service intervient dans beaucoup de domaines. Au-delà des accidents des voies publiques, elle doit veiller à ce que la population soit prévenue des risques et les sinistres de tous genres qu’elle encourt.

La Protection civile va aussi t vers les stations d’essence, les points de vente, car ce sont des sites à risques surtout en cette période de chaleur. Ils sont prédisposés à des risques d’incendie ou d’explosion qui peuvent engendrer la panique.
En dehors de ça, dans le cadre de la prévention, elle donne également des formations en secourisme de base, car « l’homme moderne doit maîtriser ces méthodes et cela permettra aux gens de procéder aux premiers soins et d’exécuter à l’étape cruciale, à savoir l’appel aux agents de la protection civile ce que beaucoup ignore », a-t-il insisté. Outre ces interventions, la Protection civile procède à des sauvetages sur le Fleuve et travaille en étroite collaboration avec les Somono de Ségou.
Pour mener à bien ses missions, elle s’est rapprochée davantage de la population. « Nous avons fait le constat en générale que le taux de nos interventions sont extrêmement élevés en début de semaine notamment les lundis qui correspondent aux jours de la foire de Ségou. C’est pourquoi, nous avons décidé d’emmener au plus près possible les secours au niveau des zones sensibles pour intervenir très vite et aider les gens à traverser la route et donner des conseils pour éviter les accidents car mieux vaut prévenir que guérir » , a  dit  le directeur régional de la Protection civile de Ségou.
Le médecin lieutenant-colonel Abdoulaye Touré directeur régional de la Protection civile  lance un appel à l’endroit de la population. Il demande la collaboration avec les agents de la Protection civile qui de temps à autres, passent dans leur lieux de travail pour prodiguer des conseils sur la prévention de leur site et de  leur vie. Il pense que si la population les aide dans ce sens, avec les maigres moyens qu’ils ont, les conséquences des sinistres seront minimisées. Aux autorités administratives et politiques de palier au manque de moyens

Albert Kalambry

YEKO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Open

X