ACTUALITÉS

Cartes d’électeurs « prêtes avant fin avril », selon le gouvernement, l’opposition dénonce « une contradiction »

Les nouvelles cartes d’électeurs seront confectionnées et prêtes avant fin avril. L’annonce a été faite par le ministre porte-parole dans une interview accordée à Studio Tamani. Selon Amadou Koïta, le choix des cartes d’électeurs pour le vote au détriment des cartes NINA vise à « permettre à un plus grand nombre de Maliens de voter le 29 juillet prochain ». L’opposition exprime son inquiétude et pense que le gouvernement se contredit dans ses déclarations.
D’entrée de jeu, le porte-parole du gouvernement est catégorique : « les élections vont se tenir à la date indiquée, selon le délai constitutionnel ». Selon Amadou Koïta, « il n’y a pas d’autres alternatives maintenant pour combattre le terrorisme aujourd’hui qui s’active sachant que les forces armées montent en puissance ». « On est en train de les traquer, les neutraliser partout. Voilà pourquoi ils s’adonnent à ces genres d’actions, des actions d’éclats qui peuvent même constituer un baroud d’honneur, mais seulement il faut que les uns et les autres comprennent que ces élections constituent une étape extrêmement importante dans la vie d’une nation», a déclaré le ministre porte-parole du gouvernement.
Les autorités tiennent à tenir l’élection présidentielle le 29 juillet prochain, mais la situation sécuritaire se dégrade sur le terrain. Les attaques se multiplient au Nord et au Centre du pays. Mais selon le gouvernement, la confiance retrouvée avec les groupes armés signataires de l’accord pour la paix et réconciliation, est un « pas important » pour la réussite de l’organisation de ces élections.
«Aujourd’hui, il y’ a un retour de confiance entre le gouvernement du Mali et les mouvements signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali», estime le ministre Koïta, avant d’ajouter : « Aujourd’hui le processus de désarmement a commencé, le MOC (Mécanisme opérationnel de coordination) est opérationnel, donc ces élections, on peut bien les organiser».
Le vote pour l’élection présidentielle se fera cette année avec de nouvelles cartes d’électeurs. Ces cartes seront bientôt disponibles, assure le porte-parole du gouvernement.
« Aujourd’hui le compromis a été trouvé qu’il faille aller à la confection des cartes d’électeurs d’ici la fin du mois d’avril », annonce Amadou Koïta, que les dispositions sont prises pour qu’il y’ait la confection de ces cartes d’électeurs. « Cette possibilité de voter avec ces cartes d’électeurs permet surtout à des électeurs de voter facilement, d’identifier les bureaux de vote. Le travail a été entrepris, un calendrier assorti pour la confection et également la distribution des cartes d’électeurs et une volonté de transparence de ces élections», a déclaré le porte-parole.
Le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, a déclaré hier que « tous les électeurs auront leurs nouvelles cartes d’électeurs dans les 65 prochains jours ». Le chef du gouvernement annonce également la possibilité de chômer deux ou trois jours pour que les populatiobns retirent leurs cartes.
L’opposition avait exprimé son inquiétude face à cette annonce, mais le ministre assure que la décision a été prise à la suite du travail d’un comité d’experts. Elle demande au gouvernement de faire des déclarations consensuelles. Pour l’opposition, «il y’a une contradiction au sein du gouvernement concernant la confection et la distribution des nouvelles cartes d’électeurs ». Et cet état de fait, selon elle ne prédit rien de bon.
SOURCE:Studio Tamani

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Open

X