ACTUALITÉSpolitiques

Politique: Les listes du RPM annulées pour les élections de cercle et région à Koulikoro.

Pour  ceux  croyaient l’irrésistible et magistral victoire du  RPM  parti au pouvoir dans la course aux  élections prochaines pour les conseils  de cercle et de la  région, l’espoir risque de s’envoler en effet. Hier jeudi 15 Novembre 2017, le verdict du tribunal de Koulikoro est tombé. La liste  de la coalition de parti politique dont le  RPM  en tête de peloton est annulée au gré de toute espérance de chevaucher l’escalier du   17 Décembre. La liste du parti au pouvoir a été attaquée par une requête de l’URD sur la base d’irrégularités  constatée sur les 2 listes. Pour la liste de la région la requête concerne  notamment  la disposition du genre sur  la liste. C’est à dire selon le nouveau règlement de la présentation des listes de candidature l’échelonnement des noms des candidats  doit être établi comme suite: 2 hommes- une femme.  Nécessairement il faut  le nom d’une femme sur tous les trois noms qui se suivent sur la liste. Il s’est avéré que sur la liste du RPM,   cette alternance n’a pas été respectée à un niveau sur la liste régionale.

Nankonan Keita tête liste

Concernant la liste du conseil de cercle, il ressort qu’un candidat  inscrit sur la liste serait un conseiller municipal dans la commune rurale  du  Méguetan en la personne de Oumar Diarra. C’est qui a valu au parti du poignet de main d’engager une plainte contre la coalition du RPM au niveau cercle auprès du tribunal de Koulikoro, à la bénédiction  de quel gré,   le verdict a annulé cette  liste pour les élections du  17 Décembre prochain. Les tisserands ne resteront pas bras croisés et perdre cette   belle opportunité pour se faire valoir et redorer le blason  du parti après l’épisode malheureux des élections du 20 novembre 2016, où l’URD leur a infligé une défaite cuisante aux communales. Ils ont fait appel auprès du tribunal pour revenir sur la rampe électorale. La réplique,  selon un responsable du RPM la requête  de l’URD concernant la liste de la région ne tient pas debout. Car sur la liste du groupement de parti politique dont le RPM figue en tête comporte 17 femmes sur les 45. Et en cas de majorité, cette liste comportera 8 femmes. Il a ajouté qu’aucune disposition ne régit une alternance ou d’une succession  quelconque par rapport l’échelonnage du genre sur la liste électorale. Pourquoi donc la liste a été annulée ?
Il faut retenir que les juges de Koulikoro ont pris une décision courageuse, celle d’invalider la du parti au pouvoir au sujet d’élections aussi portantes que les cercles et les régions. Ce qui détermine d’ailleurs selon certains constats que l’éveil de conscient se construit au rang de la justice africain après la courageuse épreuve d’annulation des présidentielles au KENYA.
A suivre….
Nayté

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Open

X