ACTUALITÉSFaits Divers et Insolites

Grand coup de filet des éléments du commissariat de Koulikoro : les auteurs de 5 cas de motos appréhendés en une semaine.

 
Les limiers du commissariat de la police de Koulikoro ont réalisé une prouesse remarquable avec l’arrestation des auteurs de 5 cas de vol de motos dont 1  cas occasionné à Kiban dans le cercle Banamba et 4 cas dans la commune urbaine  de Koulikoro. 2 motos ont été restituées à  leurs propriétaires  et les enquêtes continuent pour tenir au clair les autres vols.
 

La semaine du 06 au 12 novembre 2017 a été assez riche en moisson pour le commissariat de police de Koulikoro avec l’arrestation  des auteurs de vol qualifié de motos. Selon une source policière, parmi les 5  cas de vol de motos, un vol a été déclaré dans la ville Kiban en cercle de Banamba. L’auteur de ce vol serait un jeune habitant de la ville de Kiban résident actuellement à Bamako répondant au nom de Mamadou Coulibaly dit Bamanan Madou. C’est au cours de ses visites occasionnelles  qui profite pour dépouiller les paisibles populations de leurs biens  les plus précieux notamment, les téléphones et les motos. Selon une information proche de l’affaire, 4 motos auraient dérobées dans la ville d’octobre à novembre soit un vol par semaine et  Bamanan serait impliqué dans le vol de 2 cas pour l’instant. Celui-ci  a une méthode plus qu’originale comme mode opératoire. C’est qu’après avoir chipé les motos, il dépose une bouteille de boisson gazeuse quelque part bans  la maison  de sa victime avant de disparaître.
Ce samedi 11 Novembre ce fut la fin de la course pour Bamanan Madou après  avoir extirpé la moto d’un notable de la ville. Il  a été intercepté au poste de contrôle de Maféya dans les faubourgs de Koulikoro lors d’un contrôle de routine. Le voleur n’ayant pas eu de pièces d’identité ni de papier pour la moto, a été déclaré suspect. Il a été conduit au commissariat de Koulikoro pour interrogation. Il est resté silencieux aux questions des policiers en vrai dure. Il a fallu l’intervention du président du conseil régional de Koulikoro Abdoulaye Diakité lui-même habitant de la ville Kiban et dont les membres de la famille sont victimes de vol de téléphone. C’est à travers lui qu’il  a reconnu les faits  qui lui sont reprochés, mais a déclaré avoir  agi en complicité avec un collègue voleur pour les autres vols  de moto de Kiban. Il a en outres déclaré que les téléphones volés seraient  vendus  à MALITEM DA au carrefour de jeunes de Bamako. La police a ouvert une enquête pour retrouver les autres complices. La question qui se pose : « pourquoi  laisse- t- il  les  bouilles de boisson  sur sa trace ? »
Sur un autre plan toujours dans le même registre ; la police de Koulikoro a arrêté les auteurs d’autres cas de vol de motos.

  • 1 à Koulikoro au marché le dimanche 12 novembre, dont le propriétaire s’appelle Moctar A Fonafa directeur d’école à Niénébalé. Le voleur de la moto salif Coulibaly venu de Bamako  est âgé de 18 ans a été intercepté par la clameur publique puis conduit à la police. La moto devrait être restituée à son propriétaire.
  • 1 cas au plateau I appartenant à  Dr Ousmane Diarra promoteur de la clinique ‘’Santé pour tous ‘’. Ce vol  s’est déroulé dans la nuit du vendredi au Samedi. Après déclaration de la disparition de la moto par le propriétaire, les enquêtes ouvertes par la brigade de recherche ont abouti à l’interpellation du voleur. La moto a été remise à son propriétaire ce lundi. Selon la police tout laisse à croire que ce voleur est l’auteur des récents vols de moto survenus  dans la ville de Koulikoro. Il serait certainement l’auteur du cas survenu au plateau II près de la mosquée.
  • Un cas plus exotique qui nous est parvenu par ailleurs est celui du Djinè « petit Diable » âgé de 13 ans spécialisé dans les vols de motos et surtout qui a la finesse de s’échapper des prisons comme un serpent. Il aurait été interpellé également par la clameur publique lorsqu’il tenta  de voler une moto à la grande baie d’exploitation de sable de Souban.

Tous ces grands larrons seront mis à disposition du parquet de Koulikoro qui tranchera leur sort.
Brave au commissaire  Amadou  Bamba et ses hommes pour cette intervention mémorable. Ils  demandent la collaboration de la population pour assurer la sécurité des personnes et les biens dans la communauté.
Nayté

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Open

X