Paix en Afrique de l’ouest : La jeunesse de la Cédéao attendue les 15 et 16 novembre à Abidjan

0

Sous le parrainage de Kéita N’Pha Moussa, agent immobilier et homme d’affaires guinéen, Elite West Africa organise la 3e édition de la Conférence internationale de la jeunesse pour la paix (CIJP) prévue les 15 et 16 novembre 2018, à la représentation permanente de la Cédéao à Abidjan.

La Conférence internationale de la jeunesse sur la paix (CIJP), prévue du 15 au 16 novembre prochain, réunira plus de 150 jeunes leaders, porteurs de projets et bailleurs de fonds.
Une occasion pour les jeunes de se retrouver pour réfléchir et de proposer des actions concrètes à mener en vue de garantir une paix durable dans leur pays respectifs et en Afrique en général.

Aussi l’occasion  sera une aubaine pour les jeunes porteurs de projets d’être en face des bailleurs de fonds.

L’événement se tiendra en marge de la célébration de la Journée de la paix, et aura pour thème : “Quelles solutions de la jeunesse africaine pour endiguer la crise migratoire et l’extrémisme violent ?”

Deux cent cinquante jeunes leaders de la sous-région sont attendus à cette rencontre annuelle. Ce sera une fenêtre pour réfléchir aux conditions d’une paix durable en Afrique de l’Ouest. Le chômage, l’immigration clandestine, les défis de l’entrepreneuriat… constituent les principales thématiques qui seront abordées lors des six ateliers prévus. Au cours de ces assises, les jeunes porteurs de projets auront l’opportunité d’exposer leurs idées dans une perspective de mobilisation des ressources.

Cette conférence est une initiative d’Elite West Africa (Ewa). Une faitière d’organisations de jeunesses des 15 états membres de la Cédéao. Son champ d’action couvre plusieurs domaines dont la culture de la paix et de l’excellence, l’intégration sous-régionale, le développement durable, etc.

Une occasion aussi pour la coordination “Ewa Mali” de prendre part à cette rencontre sous-régionale pour parler de la paix en Afrique de l’Ouest et de l’Afrique toute entière.

Créée en 2015, Elite West Africa compte plus de 55 000 membres dont plusieurs au Mali et 15 700 en Côte d’Ivoire.

Adama Diabaté

SourceL’Indicateur du Renouveau

Comments are closed.

Open

X