Accueil / 2020 / mai / 13

Daily Archives: mai 13, 2020

« Je dois coucher avec mon père sans quoi,… »

Salut à tous et à toutes…  L’histoire que je m’en vais vous raconter est une histoire vraie de Vanessa, une amie soeur qui est actuellement face à une situation très pénible (à mon avis). Elle n’avait que 5 ans lorsqu’elle a perdu sa mère dans un crash d’avion… Actuellement, elle …

Lire plus »

Tension social: Le Calme est revenu à Kayes.

Le calme semble revenir à Kayes après l’exaltante échauffourées qui éclatée ce matin (13/05/2020) entre les forces de l’ordre et les manifestants. Suite à la bavure policière qui occasionné la mort d’un jeune acrobate de moto le lundi soir,  suivie d’un mouvement populaire le lendemain mardi, la ville de Kayes …

Lire plus »

Kayes : Le chef de l’État appelle au calme

Ibrahim Boubacar Keïta s’est dit très affecté par les événements qui se sont produits, hier dans la Cité des rails. Il s’exprimait à l’issue de l’audience qu’il a accordée au nouveau président de l’Assemblée nationale et au Premier ministre Sangare Partners «Dieu seul sait combien ce qui s’est passé à …

Lire plus »

“Rester à Wuhan a été la bonne chose à faire”

Les journalistes du Quotidien du Peuple sont allés à Wuhan pour interviewer quelques jeunes étrangers qui sont restés au Hubei pour lutter contre l’épidémie. Au moment le plus difficile, ils ont choisi de rester aux côtés des Chinois et ont crié maintes fois du fond du cœur “allez, la Chine” …

Lire plus »

Des essais en cours en Afrique sur un traitement anti-coronavirus

Le Centre africain de contrôle des maladies (CDC) a présenté certains des essais en cours pour trouver un traitement et un vaccin contre le Covid-19 en Afrique. Cinquante-deux pays ont actuellement déclaré des cas positifs du virus, et plus de 37 000 patients sont traités. Lors d’une réunion d’information en …

Lire plus »

Les réfugiés de Mentao, entre Mali et Burkina

Le Mali et le Burkina connaissent une grave crise sécuritaire dont témoigne le nombre de réfugiés des deux pays. Les populations de toutes les communautés, confrontées au terrorisme jusque dans leurs villages, continuent pourtant à partager tout ce qu’elles ont. Malgré leur grande pauvreté, les communautés des deux pays ont …

Lire plus »

Lutte contre le Covid19 à Koulikoro: La direction régionale du développement social et de l’économie solidaire avait pris le devant.

Plus de 500 personnes sont été touchées par des activités de sensibilisation entamées  par la direction régionale du développement social et de l’économie solidaire de Koulikoro durant  les mois de mars et d’avril 2020. L’information a été donnée ce matin par les responsables de ce service. Ces activités de sensibilisation …

Lire plus »

Wu You, jeune homme volontaire pour livrer des médicaments aux habitants

Accueil | International | Wu You, jeune homme volontaire pour livrer des médicaments aux habitants Wu You, jeune homme volontaire pour livrer des médicaments aux habitants Par Malijet – Date: 11 Mai 2020 2 réactions Taille de la police: Decrease font Enlarge font Wu You livre les médicaments. Source de …

Lire plus »

Le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta a accueilli ce dimanche 10 mai 2020 le Chérif Ousmane Madane Haidara. Les échanges ont porté sur les crises que traverse le pays. Cette rencontre intervient au deuxième jour d’une Conférence de presse au cours de laquelle le Chérif avait signalé l’inaccessibilité d’IBK par le Haut conseil islamique (HCI). « Je n’arrive pas à accéder aux autorités maliennes. Or, des ressortissants du Nord sont venus se plaindre d’une situation chez moi afin que je transmette le message aux plus hautes autorités du pays. Mais cela fait près d’un mois que je n’arrive pas à rencontrer le président de la République. Pourtant, il s’agit d’un problème d’ordre national. Donc, le haut conseil n’a aucun pouvoir. Il faut que le peuple malien comprenne cela. » Ces propos ont été avancés par le président du Haut conseil islamique, Cherif Ousmane Madane Haidara lors d’une conférence de presse qu’il a animée le vendredi 8 mai 2020. Une conférence au cours de laquelle il s’est prononcé sur les contestations des résultats définitifs de la Cour constitutionnelle concernant les élections législatives. Aujourd’hui, le contenu de ce message faisant état de l’inaccessibilité du chef de l’état ainsi, conclusion retenue que le Haut conseil, mérite réflexion. Car, ce dimanche 10 mai 2020, Ibrahim Boubacar Keïta, président de la République du Mali, a bien accueilli le Haut conseil islamique, conduite par son président. Avec IBK, les échanges ont notamment porté sur la situation post-électorale, le Covid_19, la relation entre l’état et le haut conseil islamiques. Cet accueil du HCI au deuxième jour de la conférence de presse du HCI nous amène à nous demander si les messages du Chérif parvenaient au chef de l’État ou s’ils lui parvenaient, c’est qu’il y avait des confusions dans les demandes. Sinon, comment comprendre cette réaction aussi rapide de la part d’IBK ? Quant à la conclusion tirée faisant comprendre que le HCI est dépourvu de tout pouvoir, la réception d’aujourd’hui vient également l’invalider. Car nous savons que des citoyens ont marché des kilomètres jusqu’au domicile du président de la République sans avoir accès à lui. Mais une simple Conférence de presse a suffi au HCI pour être accueilli. Ce qui démontre tout le pouvoir qu’ont les leaders religieux dans ce pays. Toutefois, nous osons espérer qu’après cette rencontre et grâce aux quatre vérités que le Cherif a certainement dites à IBK, beaucoup de crises s’estomperont. Togola

Le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta a accueilli ce dimanche 10 mai 2020 le Chérif Ousmane Madane Haidara. Les échanges ont porté sur les crises que traverse le pays. Cette rencontre intervient au deuxième jour d’une Conférence de presse au cours de laquelle le Chérif avait …

Lire plus »

La stratégie du gouvernement français au Mali doit être interrogée

La stratégie du gouvernement français au Mali doit être interrogée Il s’appelait Kevin. Le soldat français tué au Mali le 4 mai dernier avait 21 ans. Cette extrême jeunesse ajoute au drame et donne un visage à cette guerre qui s’enlise au Sahel. D’autant qu’en face, des jeunes du même …

Lire plus »
Open

X