mardi , 2 mars 2021
Accueil / ACTUALITÉS / Résilience du COVID19: L’ONG ARDI renforce les capacités des femmes et des jeunes du secteur d’exploitation de sable et gravier de Koulikoro.

Résilience du COVID19: L’ONG ARDI renforce les capacités des femmes et des jeunes du secteur d’exploitation de sable et gravier de Koulikoro.

 

Ouverture hier Mercredi 17/02/2021 d’une formation à l’intention des femmes et les jeunes travaillant dans le secteur de l’exploitation du sable de Koulikoro. La formation vise à renforcer les capacités de ce secteur afin de rendre plus rentable leurs activités. Plus d’une vingtaine d’acteurs prennent part à cette série de formation qui durera plus de 2 mois. Cette formation est initiée par l’Alliance pour la Recherche et le Développement Intégré (ARDI).

L’exploitation du sable et gravier est un secteur clé du développement dans la commune urbaine de Koulikoro. Les impacts socioéconomiques de ce secteur ne bénéfices pas convenablement les acteurs de domaine et les conséquences sont souvent fâcheuse pour cette communauté. C’est en guise de recherche de solution durable que l’alliance pour la recherche et le développement intégré (ARDI), a lancé son projet d’appui à la résilience des femmes et jeunes de Koulikoro, notamment dans le secteur exploitation du sable et gravier. Cet appui s’inscrit dans le cadre des conséquences produit par la pandémie COVID19.

Sur plusieurs modules sont souscrit à cette formation, notamment la vie associative, gestion des ressources génératrice de revenu, transformation du savon, la couture entre autres.

La cérémonie du lancement était placée sous la présidence du M. Bakroba Kanè maire de la commune urbaine de koulikoro, accompagné de son sgal M. Kaly Bakayoko. En présence de la présidente du projet ARDI Mme Massaran Traoré, Mme Jena conseillère politique à l’ambassade du Royaume-Uni au Mali et la représentante de la directrice régionale de la santé de koulikoro Mme Haidara Fatoumata.

Par le projet ARDI, a pour l’objectif est d’appuyer les couches sensibles touchées par la maladie à coronavirus afin de permettre à celles-ci d’élargir les activités génératrices étendue dans le secteur d’exploitation du sable et gravier.

’Nous sommes venus apporter notre aide auprès des femmes exploitantes du gravier et sable de Koulikoro dans le cadre du lancement de notre nouveau projet de résilience qui sera axer sur la formation de plusieurs modules (vie associative, gestion et comment créer une ressource génératrice de revenu) et la fabrication du savon et la couture, il faut qu’il y ait une autre activité génératrice de revenu à côté de ces femmes. Même après l’exploitation du sable et gravier, elles peuvent procurer d’une autre source de revenu’’ a signalé Mme Massaran Traoré, présidente du projet ARDI.

En fin le présent projet tient compte aussi les personnes victimes de violence basée sur le genre (VBG)

Amadou Traoré

About nayte

Open

X