vendredi , 26 février 2021
Accueil / ACTUALITÉS / Formation professionnelle : Une table ronde pour mobiliser des fonds en vue

Formation professionnelle : Une table ronde pour mobiliser des fonds en vue

L’objectif recherché par cette initiative est de parvenir à mobiliser 100 milliards de F CFA auprès des bailleurs de fonds pour booster la formation professionnelle dans notre pays.

Autant la situation socio-économique et le temps imparti pour cette transition ne permettent pas de réaliser beaucoup de choses au profit du pays tout entier, autant la limitation des ressources financières et la réticence à se manifester de certains partenaires et financiers constituent un réel handicap pour cette transition.

Malgré ces contraintes, il y a des ministres qui sont en train de faire bouger leurs secteurs. C’est le cas du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mohamed Salia Touré. Nommé dans ce portefeuille à la fois stratégique et transversale, le jeune ministre est en train de faire bouger les lignes au niveau des secteurs tels que : l’emploi et la formation professionnelle.

Réunissant les qualités et les compétences intellectuelles qu’il faut pour relever les défis assignés à son département, Mohamed Salia Touré est en train d’imprimer sa marque. Cela est visible au niveau des résultats que le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle est en train d’engranger. Son leadership a contribué à la bonne tenue de la bourse de travail, qui s’est passée dans la ville de Bandiagara. Celle-ci a été un succès avec le financement de 10 plans d’affaires des jeunes issus de ladite région. A cela, s’ajoute également, la rentrée solennelle de la formation professionnelle, diligentée par le jeune ministre Touré.

Toujours déterminé à servir, malgré la rareté des ressources dues à la situation socio-économique du pays, Mohamed Salia Touré veut réellement laisser ses traces dans ce département de façon positive. C’est pourquoi, dès sa prise de fonction, il est allé à la rencontre des partenaires techniques et financiers, afin de mobiliser des fonds pour redynamiser les secteurs qui relèvent de sa responsabilité.

Dans cette perspective, l’actuel gérant du portefeuille de l’Emploi et de la Formation professionnelle, a inscrit à ses services techniques de créer une cellule en vue de répertorier les potentiels bailleurs de fonds. Cette démarche voulue par le jeune ministre est de parvenir à mobiliser 100 milliards de nos francs pour construire 5 centres de formation professionnelle et autres.

Ce qui nécessitera si tout va bien, l’organisation d’une table ronde qui permettra de réunir les partenaires étrangers et locaux autour d’un même objectif.

En définitive, sans bouleversement de la situation et si le temps le permet, le ministre Mohamed Salia Touré contribuera beaucoup à insuffler les secteurs de l’emploi et de la formation professionnelle. Etant donné qu’il a déjà ouvert beaucoup chantiers, nous pouvons conclure qu’avec Mohamed Salia Touré, le train est déjà en marche pour donner un nouvel élan à l’emploi et à la formation professionnelle au Mali.

Diakalia M Dembélé

Source: 22 Septembre

About Redacteur Meguetan infos

Open

X