lundi , 18 janvier 2021
Accueil / ACTUALITÉS / Candidat à l’élection à la présidence de la CAF : Me Augustin Emmanuel Senghor officialise sa candidature pour un football africain uni, plus performant et plus attractif

Candidat à l’élection à la présidence de la CAF : Me Augustin Emmanuel Senghor officialise sa candidature pour un football africain uni, plus performant et plus attractif

Avocat d’affaires, ancien sportif, président de la Fédération sénégalaise de football, arbitre près le Tribunal arbitral du sport (TAS), Me Augustin Emmanuel Senghor a confirmé le 16 novembre 2020 sa candidature à l’élection pour le poste de président de la Confédération africaine de football (CAF) du 12 mars 2021. Une fois élu président de la Caf, il ambitionne d’unifier le football africain pour le rendre plus performant et plus attractif car il est convaincu que l’espoir est permis pour le football continental.

Au cours d’un point de presse, Me Augustin Emmanuel Senghor a confirmé que sa candidature au poste de président de la CAF a été effectivement déposée au Caire en vue de diriger l’instance africaine du football pour les 4 prochaines années menant à l’horizon 2025. Il a fait savoir que sa décision de postuler à la Présidence de la CAF est la conséquence d’une conjonction de différents facteurs. Tout d’abord, a-t-il dit, sa candidature est motivée par la sollicitation pressante d’un grand nombre de présidents de fédération et d’acteurs du football africain. Et il n’a pas été insensible à ces marques de considération et de confiance de ses pairs africains.

“C’est ainsi que lors de notre dernière réunion du 5 novembre 2020, les membres du Comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football m’ont fortement recommandé de postuler à la fonction suprême de Président de la CAF si l’opportunité se présentait. J’exprime toute ma gratitude aux membres du Comité exécutif qui ont toujours exprimé le souhait de me voir un jour au sommet du football africain. C’est le même sentiment que j’éprouve pour les nombreuses Fédérations sœurs du continent qui m’ont sollicité pour cette candidature.

Consultées, les plus hautes autorités de mon pays, le Sénégal, m’ont aussi donné leur feu vert. J’adresse à ce propos, mes sincères remerciements à Son Excellence, le Président Macky Sall et à Monsieur Matar Ba (ministre des Sports) pour leur soutien hautement apprécié qui a permis de hisser le football sénégalais au rang des meilleurs en Afrique et qui sera certainement déterminant dans ce nouveau défi qui permettra de désigner celui qui va présider aux destinées de la CAF. Ainsi, ai-je finalement décidé de me porter candidat à la présidence de la CAF avec la ferme conviction que je suis en mesure de répondre aux fortes attentes placées en moi”, a-t-il argumenté, à l’appui de sa candidature.

A ses dires, les difficultés de la CAF sont imputables tant à ses gouvernants qu’à tous ceux qui, comme lui, pour une raison ou une autre, n’ont pas pu apporter les changements avec une contribution qui aurait pu être décisive pour la victoire de l’Afrique du football sur elle-même et pour elle-même. “Après une profonde remise en cause entamée à partir de 2017, après le départ du Président Issa Hayatou et l’élection du président Ahmad à la tête de la CAF, fort de mes compétences, de mon expérience et de mon engagement, mais plus que jamais armé de principes et de valeurs éthiques, j’ai décidé d’aller résolument sur le terrain où les différences positives et qualificatives se font en ayant la ferme résolution d’être de ceux par qui les grands bonds du football africain s’effectueront. Mieux, j’ai décidé d’endosser le manteau du leadership indispensable pour toute équipe qui se veut performante dans la durée”, a-t-il dit.

Les ambitions de

Me Augustin Senghor

Il s’est dit convaincu que, sans passion, rien de grand ne peut se faire car sa vie a été fortement rythmée par le football. “Du petit terrain de la place centrale de mon île natale de Gorée où je jonglais avec le ballon les pieds nus jusqu’à la présidence de la Fédération sénégalaise de football depuis 2009, sans oublier la présidence du club national Coumba Castel, de l’US Gorée et de l’Ufoa A, j’ai passionnément servi le football en donnant toujours le meilleur de moi-même. Aujourd’hui, je suis prêt à répondre à l’appel de l’Afrique et de son football pour un tout autre challenge exaltant et de dimension continentale. Je suis prêt à le relever avec l’intime conviction qu’il faut créer une nouvelle dynamique positive symbolisée par un Comité exécutif solidaire et travaillant exclusivement et en permanence dans l’intérêt du football africain avec un leadership affirmé et rassembleur”, a-t-il signalé. Il s’est dit fier d’être un produit du sport et du football sénégalais qui l’ont tout donné.

Pour Me Augustin Senghor, sa candidature est un tout autre match, sans doute le plus difficile, qui commence et qu’il faut se donner les moyens de le gagner en rassemblant autour de lui le maximum de Fédérations africaines de football, d’Alger à Antananarivo, de Dakar à Djibouti. Il a dit qu’il croit en ses capacités et en ses valeurs intellectuelles, éthiques, morales. Il estime pouvoir être ce visionnaire, ce bâtisseur et ce fédérateur dont le monde du football africain a besoin pour sortir de l’ornière et se mettre définitivement et irréversiblement sur es rampes du développement qui lui permettra d’effacer progressivement e fossé entre la CAF et les autres Confédérations tant au niveau sportif que de la gouvernance.

“J’aborde ma candidature avec une grande confiance car comme aimait le dire Nelson Mandela, c’est en arrivant au sommet d’une colline qu’on se rend compte qu’il reste encore plusieurs autres à escalader”, a-t-il affirmé. Il a fait savoir qu’il a un programme ambitieux et innovant pour la CAF et qui s’articule sur le crédo “Ensemble pour un football africain uni, plus performant et plus attractif” qui manque à la CAF. Il a affirmé que rien ne sera négligé pour qu’en mars prochain, à Rabat, la CAF puisse reprendre un nouvel élan avec une nouvelle équipe motivée, compétente et volontariste autour de sa candidature.

Le Cursus de Me Augustin Emmanuel Senghor

Avocat d’affaires (spécialiste en Droit des sociétés, banques, commercial, maritime, immobilier) et droit du sport depuis 1989, Me Augustin Emmanuel Senghor a une expérience avérée en management du sport au plus haut niveau du football. Au Sénégal, il a été, entre 1993 et 2002, nageur, athlète, basketteur, footballeur et universitaire avant d’être successivement, le président de l’ASC Coumba Castel, membre du Conseil d’administration, président du Club US Gorée. A l’international, il a été, entre autres, vice-président du Jury disciplinaire de la Caf (2009-2013) ; membre de la Commission de recours de la Fifa (2009-2013) ; président de la Zone Ouest A (Ufoa) de la CAF (2011-2019) ; arbitre au Tribunal arbitral du spot (TAS) depuis 2012 ; membre de la Commission juridique de la CAF (2013-2015) ; membre de la commission consultative CAF/Associations nationales (2013-2017) ; membre de la Commission d’organisation de la Can Orange depuis 2015 ; Délégué technique de la Fifa pour les Jeux de la Francophonie Abidjan 2017 ; Superviseur pour la Fifa des élections de plusieurs Fédérations de football: mauritanienne (2011), nigérienne (2013), camerounaise (2015) et ivoirienne (2016). Il aussi été, entre autres, président de la section basketball de l’US Gorée (1996-2002) ; membre de la Fédération sénégalaise de basketball (2001-2002) ; membre du Comité de normalisation du football chargé de la réforme (2008-2009) ; président d la Fédération sénégalaise de football depuis août 2009.

Né le 21 novembre 1965 à Dakar, Me Augustin Emmanuel Senghor a aussi œuvré au service de la Communauté du mouvement associatif et sportif et en particulier du football.

A ce titre, il a été, entre autres, président du Syndicat d’initiative et de tourisme de Gorée depuis 1996 ; président de l’Association Gorée Diaspora Festival (2004-2009) ; maire de l’Ile de Gorée depuis 2002 ; adjoint au maire de la ville de Dakar depuis 2002. Me Augustin Emmanuel Senghor est marié et père de 4 enfants.

Siaka DOUMBIA

Source: Aujourd’hui-Mali

About Redacteur Meguetan infos

Open

X