mercredi , 20 janvier 2021
Accueil / ACTUALITÉS / ONG-Tostan : la commune rurale de Sénou en cercle de Dioïla a abrité la cérémonie butoir de la déclaration publique de l’abandon d’excision et le mariage d’enfant.

ONG-Tostan : la commune rurale de Sénou en cercle de Dioïla a abrité la cérémonie butoir de la déclaration publique de l’abandon d’excision et le mariage d’enfant.

 

Grâce au partenariat entre le Gouvernent du Mali, Tostan et l’UNFPA Mali, le mouvement communautaire pour l’Abandon des Violences Basées sur le Genre se consolide dans les zone d’intervention du projet TOSTAN dans la région de Koulikoro. En prélude à cette cérémonie une RIV (rencontre inter villages) a eu lieu le 15 décembre 2020 à Senou dans la commune de Kemekafo en cercle de Dioila entre les communautés concernées pour partager ensemble ces engagements historiques.

La cérémonie a été marquée par la signature des conventions de déclaration d’abandon de l’excision/Mariage d’enfants et autres formes de VBG par les différents Maires des communes concernées.  Ainsi le 23 décembre 2020, environs 248 communautés de 25 communes des régions de Koulikoro, et de Ségou et 21 Associations et groupement de Femmes de Yirimadio en commune VI du district de Bamako vont officiellement déclarer l’abandon de la pratique de l’Excision le mariage d’Enfants.

La rencontre était propice à de témoignages de la part de communauté, après avoir compris à travers les formation sur les pratiques néfastes, notamment les violences basées sur le genre. Moins d’une centaine de personne des communautés du cercle de Koulikoro, Diola et Yirimadio ont pris part à la rencontre dont 25 élus communaux (les maires).

La cérémonie était présidée par le représentant de la directrice régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille M. Filifing Traoré, en présence du représentant du coordinateur national de l’ONG Tostan M. Hamadoun Cissé et aussi du  maire de la commune rurale de Sénou M. Amadou Sidibé.  Ont pris part également le  chef de M. Mbo Sidibé et une grande représentativité des membres de la CAFO.

Comme se veut de coutume, la cérémonie a été commencé juste après les mots de bien venu de chef de village. Cette rencontre était idéale pour évaluer les missions des agents de mobilisation sociaux (AMS) de terrain. Car ces témoignages sont le fruit un long et dur labeur sur les différents terrains effectués par les AMS. Cela dans le but de convaincre les communautés à prendre une décision allant au sens du Développement de leur communauté et la dignité humaine.

L’activité a été couronnée par des moments riches en folklore.

Amadou Traoré

 

 

 

 

About nayte

Open

X