vendredi , 27 novembre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Troisième journée des éliminatoires de la Can Cameroun 2021 : Les Aigles gagnent,mais ne rassurent pas

Troisième journée des éliminatoires de la Can Cameroun 2021 : Les Aigles gagnent,mais ne rassurent pas

Pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021, les Aigles du Mali recevaient les Braves Warriors de la Namibie au Stade du 26 de Bamako, le vendredi 13 novembre 2020. Les Aigles du Mali ont empoché les trois points de la victoire qui leur permet de rester sur le fauteuil de leader de la poule avec la Guinée, mais ont laissé planer de sérieux doutes dans le cœur du public sportif malien à cause de la qualité du football produit.

Les équipes africaines étaient sur les starting-blocks pour la deuxième journée des éliminatoires de la Can 2021 qui se tiendra au Cameroun. Les Aigles du Mali, après deux journées soldées par un match nul à Bamako et une victoire à Ndjamena, recevaient les braves warriors de la Namibie. Les coéquipiers du capitaine Hamari Traoré ont entamé le match tambour battant en assiégeant le camp adverse sans parvenir à faire trembler les filets. Suite à une pénétration du virevoltant Moussa Doumbia, les défenseurs namibiens le fauchent dans la surface de réparation et l’arbitre accorde un pénalty aux aigles. L’attaquant El Bilal Touré le transforme à la 32ème minutes de la rencontre. L’arbitre renvoie les acteurs dans les vestiaires sur ce score d’un but en faveur du Mali. A la reprise, les Aigles reviennent timorés, pratiquant un football incohérent. Un comportement qui permet aux braves warriors de la Namibie de prendre confiance et de se créer quelques occasions mais ne parvenant pas à scorer. Il a fallu l’entrée de Sékou Koïta, d’Adama Traoré dit Maoulida et de Mohamed Camara pour insuffler du sang neuf dans le camp des aigles. Malgré l’envie de ces derniers, les aigles ne parviendront pas à marquer un second but et butent toujours sur le gardien Namibien dans un stade du 26 Mars vide. Le match s’achève sur ce score étriqué en faveur des aigles qui resteront toujours en tête de la poule avec le Sily national de la Guinée qui avait battu les Sao du Tchad par ce même score à Conakry quelques jours plutôt. La rencontre de la quatrième journée entre les Namibiens et les aigles du 17 Novembre prochain à Windhoek sera capitale pour les aigles s’ils veulent se rapprocher de Cameroun pour la Coupe d’Afrique des Nations. Le football produit à Bamako n’a pas été rassurant et a laissé planer des doutes dans le cœur du public sportif malien qui croyait avoir trouvé une équipe jeune et prête à bondir sur ses adversaires en gagnant et en convainquant.

Moussa Samba Diallo

Source: Lerepublicainmali

About Redacteur Meguetan infos

Open

X