vendredi , 27 novembre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Institut national des arts : La ministre Kadiatou KONARE visite les lieux

Institut national des arts : La ministre Kadiatou KONARE visite les lieux

Hier, lundi 2 novembre 2020, Madame le Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Kadiatou Konaré, accompagnée des membres de son cabinet, a effectué une visite de courtoisie à l’Institut national des arts (INA) de Bamako. Au cours de cette visite, la ministre Kadiatou Konaré a promis de se pencher sur tous les textes qui régissent l’INA de 1963 à nos jours avec comme objectif de faire de l’INA une école compétitive. « L’INA est une institution majeure dans la promotion de l’art et de la culture dans notre pays et je me devais de rendre visite aux élèves, au corps professoral de l’INA pour leur témoigner tout l’attachement du département pour ce qu’ils font », a souligné Mme le ministre Kadiatou Konaré.

Accueillie par les responsables de l’INA (Institut national des arts) aux environs de 8 heures, Madame le Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Kadiatou Konaré et sa délégation, ont procédé à la visite des lieux, notamment les expositions d’art plastique. Puis, Madame le ministre a eu droit à la prestation des élèves de l’INA qui oscillent entre 400 et 500. Parmi les prestations, on note celle de la section art dramatique sur la crise au nord du Mali, la paix et le pardon. Cette prestation de la section art dramatique qui démontre le talent et le sérieux au sein de l’INA, a émerveillé plus d’un. Après avoir remercié la ministre Kadiatou Konaré pour cette visite dans sa structure, le Directeur général de l’Institut national des arts (INA), Amadou LOUGUE, a attiré l’attention du ministre sur la vétusté des locaux de l’INA qui ne répondent plus aux normes pédagogiques et aux conditions d’apprentissage. Avant d’ajouter que les textes de l’INA ne correspondent plus à la réalité du moment. « Nous avons différentes sections et dans certaines sections, nous avons des spécialités, surtout au niveau des métiers d’art : bijouterie, tissage, construction métallique, menuiserie, sculpture. Mais les autres sections qui sont à l’INA centrale ici, c’est l’art plastique, l’art dramatique, musique, animation », a souligné Amadou Lougue. Pour sa part, Madame le Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Kadiatou Konaré, a précisé qu’elle a effectué cette visite de courtoisie pour s’enquérir des conditions d’études à l’Institut national des arts (INA). Elle a indiqué que le Département de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme va se pencher sur tous les textes qui régissent l’INA de 1963 à nos jours avec comme objectif de faire de l’INA une école compétitive. Selon elle, il est important que les conditions au sein de l’INA répondent aux conditions d’apprentissage. A l’en croire, l’accompagnement de son département ne fera pas défaut pour permettre à l’INA de relever les défis. Mme le ministre a exprimé toute sa satisfaction après avoir assisté à la prestation des élèves de l’INA. « L’INA est une institution majeure dans la promotion de l’art et de la culture dans notre pays et je me devais de rendre visite aux élèves, au corps professoral de l’INA pour leur témoigner tout l’attachement du département pour ce qu’ils font et ce que nous allons ensemble faire », a conclu Mme le ministre Kadiatou Konaré qui n’a pas quitté les mains vides à l’INA. Car, un élève de l’institut a eu l’amabilité d’offrir à Mme le ministre, un tableau sur lequel figure son (Mme le ministre) portrait exact.

Aguibou Sogodogo

Source: Lerepublicainmali

About Redacteur Meguetan infos

Open

X