vendredi , 27 novembre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Dégradation de la situation à Farabougou : la position des FAMA attaquée par les terroristes, hier

Dégradation de la situation à Farabougou : la position des FAMA attaquée par les terroristes, hier

Depuis le 6 septembre, le village de Farabougou dans le Cercle de Niono, Région de Ségou au centre du pays est sous menace terroriste. Ayant occupé les lieux il y a une semaine, les Forces armées maliennes (FAMA) inactives, ont été attaquées par les terroristes hier dimanche très tôt le matin après une première tentative ayant échouée la veille.

ISSP

Plusieurs citoyens s’interrogeaient sur l’attitude pacifiste des FAMA à Farabougou depuis l’arrivée des forces spéciales sur les lieux, il y a plus d’une semaine. Le vendredi 23 octobre 2020, le vice-Président avec ses hommes ont fait une « visite éclair » dans ce village pris au piège par des terroristes après que les FAMA ont réussi à larguer par deux reprises les vivres aux populations assiégées. Cependant il était difficile de comprendre les motifs pour lesquels l’armée refusait une intervention musclée contre ces voyous en privilégiant les négociations.

Selon une ONG opérant dans la zone, hier, « dimanche 1er novembre 2020 vers 10 heures les FAMa déployées à Farabougou (Niono) ont fait l’objet d’attaque des Groupes armés terroristes de la localité venues de vers le côté Ouest ».

Selon la même source « lors des échanges de tirs un soldat a été mortellement blessé ».

TEMOIGNAGE D’UN RESSORTISSANT DE FARABOUGOU

Nous avons joint par téléphone un habitant du village de Farabougou qui a témoigné en ce sens : , « les FAMA sont cantonnées comme les villageois depuis leur arrivée pour sécuriser la population de Farabougou ». Depuis l’arrivée des forces spéciales dans ce village, aucune action militaire n’a été entreprise pour chasser ou neutraliser ces bandits. Ce dernier s’exprimant sous anonymat, a fait savoir que « des tirs en direction de Farabougou ont été entendus. Il y a eu échange de tirs entre les terroristes et les FAMA et il y a eu mort d’hommes » , affirme-t-il. Avant d’ajouter qu’« actuellement dans le village, il n’y a plus rien à manger pour les habitants » assiégés ne pouvant plus se rendre dans leurs champs pour chercher à manger. Ce dernier aurait même conseillé aux villageois d’aller auprès « des FAMA pour trouver à manger. Ainsi, le gouvernement sera contraint de trouver rapidement une solution à cette situation».

Selon cet habitant, la localité de Kouroumankoubé, située à 3 kilomètres de Farabougou subit le même sort avec la famine des populations. Par contre, dans cette localité, une voie fluviale permet à certains villageois de sortir et d’avoir accès aux champs. « Plus d’une soixantaine de chasseurs donzos tentent quotidiennement de repousser les terroristes pour permettre aux villageois d’aller dans les champs ».

Il y a de cela quelques jours(…)

KADOASSO I.

About Redacteur Meguetan infos

Open

X