mardi , 1 décembre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Genre : MUSONET- Mali forme des femmes formatrices de Kayes, koulikoro et de Sikasso sur la politique nationale et internationale du genre

Genre : MUSONET- Mali forme des femmes formatrices de Kayes, koulikoro et de Sikasso sur la politique nationale et internationale du genre

 

Ouverture hier (29/10/2020) à Koulikoro d’un atelier de formation des formatrices sur la politique nationale et internationale sur le genre notamment par rapport à la résolution 1325 du conseil de sécurité de l’ONU portant sur l’implication des femmes dans le processus de la paix et le réconciliation nationale issu du processus d’Alger. Cette formation vise à renforcer les capacités des femmes sur les instruments juridiques particulièrement la résolution 1325 afin de mieux déterminer leur rôle dans la paix et dans réconciliation au Mali. Plus d’une vingtaine de femmes prennent part à cet atelier de tm3 jours organisé par MUSONET – MALI avec l’appui de NORAD-WFM.

La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence Mme Assitan Sidibé membre du bureau exécutif du réseau MUSONET, il a été noté la présence du représentant de la direction régionale de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille M. Esaïe Coulibaly et le 2ème adjoint du maire de la commune urbaine de koulikoro M. Aliou M Tamboura.

Les participantes sont venues des organisations féminines des régions de Kayes, koulikoro et celles de Sikasso.

« La voix des femmes n’est malheureusement pas entendue dans la mise en œuvre et le suivi de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger contrairement à l’esprit de la résolution 1325. Elles ne participent pas à la mise en œuvre effective de l’accord et à la consolidation de la paix […] »   a laissé entendre Mme Assitan Sidibé dans son discours d’ouverture des travaux. Selon elle, les mécanismes ont toujours existé mais l’application pose problème. A ce niveau, elle a pris l’actuel gouvernement de transition du Mali pour exemple. Pour elle, la loi 052 n’a pas été respectée, car sur les 25 membres seulement 4 seulement sont femmes, alors que cette loi prévoit 30%, a-t-elle ajouté.

Cette rencontre serait un moyen pour les femmes de connaitre davantage, leurs rôles dans les processus de la paix : « cette série d’activité organisée par MUSONET avec l’appui financier NORAD-WFM, permettra de mieux outiller les femmes sur la loi 052, la Résolution 1325, la politique nationale sur le genre et l’accord pour la paix, réconciliation issu d’Alger’’ a signalé Fatoumata Koné, chargé du programme MUSONET.

A l’issue du présent atelier de formation des formatrices, les participantes renforceront leurs connaissances et  se chargeront de la démultiplication des données de cette formation auprès d’autres femmes pour l’élargissement du processus de la politique nationale du genre au Mali.

Amadou Traoré

 

About nayte

Open

X