samedi , 31 octobre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Bataille judiciaire au CNPM : Une audience de rétractation prévue aujourd’hui !

Bataille judiciaire au CNPM : Une audience de rétractation prévue aujourd’hui !

Le bureau du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) conduit par Mamadou Sinsy Coulibaly dit avoir saisi de la justice aux fins de retrait de l’ordonnance gracieuse signée par le président du tribunal de la commune IV autorisant l’occupation des locaux du patronat par les membres de la liste Amadou Diadie Sankaré. L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse animée par la liste de Sinsy en compagnie de leurs avocats.

La bataille judiciaire qui oppose la liste conduite par Mamadou Sinsy Coulibaly à celle conduite par Amadou dit Diadie Sankaré pour la présidence du Conseil National du Patronat du Mali doit connaitre son épilogue ce vendredi 16 octobre 2020, à la suite d’une audience de rétractation, de l’ordonnance gracieuse de la justice livrée au camp Diadie Sankaré.

La liste Sinsy Coulibaly dit être surprise de la prise de fonction et l’occupation des locaux du patronat par le camp Amadou dit Diadie Sankare, le 12 octobre 2020. « le 12 octobre c’est avec une grande surprise que nous constatons que l’accès des locaux du patronat est interdit par les forces de l’ordre à tout le personnel de l’administration et des membres du bureau suite à une décision de justice relayée sur les médias et les réseaux sociaux sans qu’aucune notification ne soit faite à cet effet » a indiqué le camp Mamadou Sinsy Coulibaly.

Selon la liste Sinsy Coulibaly, vu qu’aucune notification n’a été faite de cette décision ; vu qu’il ne s’agit que d’une ordonnance gracieuse et non d’un jugement sur le fond. Ils soutiennent que le bureau élu du CNPM sur la base de l’AG du 8 octobre 2020 avec à sa tête Mamadou Sinsy Coulibaly est le seul bureau valable du patronat malien : « le bureau continuera ses activités dans le cadre des textes du CNPM et de l’Etat de droit du Mali » ont-ils précisé.

Pour Me Sékou Oumar Barry l’un des avocats du camp Mamadou Sinsy Coulibaly leurs clients n’ont jamais reçu de notification de l’ordonnance autorisant l’autre camp à occuper les locaux alors que la loi autorise camp Sinsy à y rester. Toutefois, il annonce la saisie du tribunal par le collectif d’avocats engagés pour la défense de la liste Sinsy Coulibaly le mardi 13 octobre, après un constat d’huissier aux fins de rétracter ladite ordonnance.

Par ailleurs les avocats disent rester sereins et entièrement confiants à la justice malienne pour l’éclatement du droit étant un acteur clé du changement tant souhaité par le peuple du Mali.

Jean Joseph Konaté, Malijet.com

Source: Malijet

About Redacteur Meguetan infos

Open

X