samedi , 31 octobre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Atrocités dans le village de Kénéwe (Koro): Des maisons brûlées et des bœufs tués par balles

Atrocités dans le village de Kénéwe (Koro): Des maisons brûlées et des bœufs tués par balles

Le lundi 05 Octobre 2020, la terreur était au rendez-vous dans le village de Kènèwè situé à 4 km de Koro. Des sources révèlent que tous les bétails du village ont été emportés. Aussi des maisons ont été brûlées et des bœufs tués par balles. Quelle atrocité dans un pays comme le nôtre qui souffre depuis des années !

Au regard de tout ce qui précède, le vice-président de la Transition, Colonel Assimi Goïta qui a en charge les questions de sécurité et de défense, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Colonel Sadio Camara, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Colonel Modibo Koné sont plus que jamais interpellés en vue de trouver une solution au problème sécuritaire dans le centre qui a déjà fait assez de victimes et de dégâts matériels importants. Depuis un certain temps, l’insécurité est palpable au centre, plus particulièrement dans la zone de Koro. Les conflits inter communautaires ont fait assez de dégâts dans cette localité. Dans un passé récent, des villages sont partis en fumée. Des paisibles citoyens, des animaux, des greniers et autres n’ont pas été épargnés.

Si ce cycle infernal a baissé d’intensité, les uns et les autres continuent d’assister à des cas comme ce qui a été perpétré le lundi 05 Octobre 2020, dans le village de Kènèwè situé à 4 km de Koro. Des sources au parfum de cet acte ignoble précisent que « tous les bétails du village ont été emportés. Ce n’est pas tout, des maisons ont été brûlées. Des bœufs ont été tués par balles. ». Quelle atrocité dans un pays comme le nôtre qui aspire à la paix, la sécurité et la réconciliation sur l’ensemble du territoire national ! Dans cette affaire d’attaque, les plus hautes autorités doivent tout mettre en œuvre afin de traquer les acteurs et les traduire devant les tribunaux. Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, M. Mohamed Sidda Dicko doit suivre ce dossier « comme le lait sur le feu ». Des actes de ce genre ne doivent pas rester impunis. Les auteurs doivent être sanctionnés à la hauteur des atrocités commises.

Au regard de ce qui se passe au nord et au centre, est-ce qu’il ne faut pas songer à trouver un Quartier Général (QG) pour le vice-président de la Transition en charge des questions de défense et de sécurité, Colonel Assimi Goïta à Sévaré en vue de mieux coordonner les actions militaires ?

About Redacteur Meguetan infos

Open

X