mercredi , 28 octobre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Insécurité au centre : des enseignants en grève après l’enlèvement d’un des leurs

Insécurité au centre : des enseignants en grève après l’enlèvement d’un des leurs

Les établissements scolaires de tout le cercle de Bankass fermés les 1re et 2 octobre pour contester contre l’enlèvement d’un enseignant dans ledit cercle le 29 septembre dernier et la situation sécuritaire précaire dans laquelle évolue le personnel enseignant dans cette zone.

Il n’est pas facile d’être un symbole de l’état dans les zones du centre du Mali et encore moins dans le domaine de l’enseignement. Les centaines d’écoles fermées dans cette partie du pays en sont une parfaite illustration. Et les quels rares établissements qui résistent encore actifs dans ces zones sont dans une situation sécuritaire insolemment précaire.

Le mardi 29 septembre dernier, l’enseignant, Lassine Togo de l’école de Zogara CAP de Bankass dans la région de Mopti, en a fait les frais. En effet, il a été enlevé par des hommes armés dans sa classe alors qu’il dispensait son cours.

Pour protester contre cet enlèvement et la condition sécuritaire difficile des enseignants dans la zone et aussi pour témoigner leur soutien à leur collègue enlevé et à sa famille, les membres de la corporation dans tout le cercle ont décidé de se faire entendre à travers une cessation de travail de deux jours, les 1re et 2 octobre.

S.Guindo

Source: Malijet

About Redacteur Meguetan infos

Open

X