mercredi , 28 octobre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Boulkessy : trois morts et quatre blessés dans les rangs des FAMA

Boulkessy : trois morts et quatre blessés dans les rangs des FAMA

Trois morts et quatre blessés. Voilà le bilan provisoire de l’embuscade dans laquelle les Forces armées maliennes (FAMa) sont tombées, mercredi 23 septembre 2020, selon le communiqué du ministère de la Défense et des Anciens combattants, publié sur le site web des FAMa. La même source précise que c’est une mission de patrouille des FAMa au poste du G5 Sahel qui est tombée dans cette embuscade.

« Les blessés FAMA ont été évacués sur Sévaré par l’Armée de l’Air du Mali », indique le même communiqué qui précise que du côté des assaillants, une quinzaine de blessés ont été enregistrés.

Le ministère de la Défense et des Anciens combattants, après avoir condamné cette attaque, présenté ses condoléances et souhaité prompt rétablissement, a invité les FAMa à plus de courage pour la sécurisation des personnes et de leurs biens. Le ministère invite par la même occasion les populations à ne jamais se lasser de soutenir les Forces de défense et de sécurité.

Notons que lors de l’Assemblée générale des Nations unies, mardi 22 septembre 2020, la question de la sécurité au Mali a été évoquée par le président français Emmanuel Macron. Toutefois, depuis le renversement du régime IBK, le CNSP n’a pas pris à la légère cette problématique de la sécurité.

Koulikoro : Une série d’exercices menée par la mission européenne au Mali (EUTM)

La mission européenne au Mali (EUTM) à travers son service médical a mené une formation impliquant les premiers intervenants militaires ainsi que les équipes d’ambulances blindées de ladite mission. Les deux groupes ont travaillé avec les équipes aéronautiques d’évacuation qui interviennent 24h24 et 7/7 pour assurer une couverture médicale appropriée aux activités de ladite mission. Une journée riche en couleur qui a permis aux différentes équipes qui s’associent pour la fois pour une formation d’échange de connaissances sur la prise en charge et le transfert des patients entre les différents véhicules blindés.

Ansongo : Deux bus de transport en commun victimes de braquage

Deux véhicules de transport en commun ont été victimes de braquage ce mercredi 23 septembre 2020 dans la matinée. C’était à Lellehoye à une dizaine de Kilomètres du cercle d’Ansongo. Aucune perte en vies humaines, ni de blessés n’a été signalée, mais à noter que les assaillants ont dépouillé les occupants de tous leurs matériels et argent avant de les libérer.

Cinq camions de transport victimes d’attaque en partance pour Ménaka

Ce dimanche 20 septembre 2020 dans la soirée, cinq camions de transport ont été victimes d’une attaque perpétrée par quatre (4) bandits armés non identifiés. Les assaillants à bord d’un véhicule pick-up ont dépouillé les occupants en partance pour Ménaka de tous leurs biens. Le film s’est déroulé dans une localité située à une quarantaine de km d’Ansongo. À noter qu’aucune perte en vies humaines n’a été signalée. Le lendemain, un camion a été braqué à une trentaine de km d’Ansongo.

Gao : le président des transporteurs et le mouvement Houzouno se concertent

Les membres du mouvement patriotique Houzouno ont été rencontrés par le président des transports de Gao. C’était ce lundi 21 septembre 2020. Cette rencontre était dans le cadre de la demande dudit mouvement relative à la baisse du prix des produits de première nécessité. Au cours des échanges, les deux parties ont été convenues sur la baisse du prix de certains produits comme le carton de lait cédé à 27 000F au lieu de 30 000. Ensuite les prix des pâtes alimentaires de l’huile ont aussi connu une légère baisse. À noter que malgré ces points de satisfaction, le mouvement entend toujours poursuivre ses revendications jusqu’à la satisfaction totale de leurs recommandations.

Région de Gao : un nouveau site d’orpaillage à In-Tellit appelé « ville bleue »

Découverte d’un nouveau site d’orpaillage dans la région de Gao, précisément dans la commune rurale d’In-Tellit. Depuis sa découverte, ce site appelé « ville bleue » suite à l’installation des tentes enregistre la visite de plusieurs personnes. Les jeunes venus de Gao et d’autres localités rallient tous les jours le site d’orpaillage d’In-Tellit situé à 90 kilomètres de la ville de Gao. L’accès de ce site est conditionné au paiement de 2000F pour les Maliens et 5000F pour les étrangers. À noter que sa sécurisation est assurée par les jeunes de cette localité.

Nioro du sahel: Plus d’une dizaine de membres du bureau de CVC outillés

Le mardi 22 septembre 2020 a pris fin la formation de 13 membres du bureau du conseil de veille citoyen (CVC). Cette formation pilotée par COWATER-Mali à travers son programme de recevabilité publique et la participation des femmes du Mali (RPPFM) a permis aux participants d’élaborer le plan de renforcement des capacités des agents locaux.

Source: Le Pays

About Redacteur Meguetan infos

Open

X