mercredi , 28 octobre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Une prostituée est contaminée par le nouveau coronavirus aurait infecté 10 clients

Une prostituée est contaminée par le nouveau coronavirus aurait infecté 10 clients

Elle aurait contaminé une dizaine de clients. A Annecy, En Haute-Savoie, les autorités faisaient un contrôle pour s’assurer du respect du confinement. Découvrez l’histoire de cette prostituée a été diagnostiquée positive au Covid-19 et pourrait avoir infecté plusieurs hommes.  Son cas a inquiété les policiers en patrouilles.

Relayée par nos confrères du 20 Minutes, cette histoire interpelle. Une prostituée, toujours en service malgré le confinement imposé dans la frontière franco-suisse, aurait contaminé une dizaine de clients. Interpellée par la police, elle a été diagnostiquée positive au coronavirus.

Une prostituée interpellée pour avoir violer les règles de confinement

Si certains métiers disposent d’une certaine mobilité pendant ces temps de pandémie, la prostitution ne bénéficie pas des activités jugées « essentielles » par les autorités. Conséquence de quoi, les travailleurs du sexe n’ont pas le droit à la sortie par dérogation au confinement qui a eu lieu au mois de mars. C’est alors que la police a interpellé une jeune femme soupçonnée de se prostituer.

Exerçant la même profession, cette prostituée qui a couché avec « 10 000 hommes » a publié un livre pour révéler ce que les hommes aiment vraiment. Dans le cas échéant, les présomptions seront vite confirmées par la suspecte qui « aurait reconnu les faits ». Seulement, cette violation du confinement aurait eu des conséquences plus graves. Après avoir été auscultée par un médecin du Samu, la prostituée a été diagnostiquée positive au Covid-19. Une contamination inquiétante au vu de son métier.

prostituee

Cette jeune femme aurait contaminé une dizaine de personnes

Après que la police lui ait intimé de rester chez elle pendant la durée de 15 jours, la jeune femme aurait violé l’ordre des autorités. Selon ces dernières, la prostituée aurait contacté une dizaine de clients. « Elle a donc pu contaminer ses derniers clients en date, qui ont dû rentrer chez eux et contaminer à leur tour leur famille » s’inquiète l’un des agents.

Pour cause, si le confinement était toujours en vigueur au moment des faits, les scientifiques alertaient déjà contre une deuxième vague de contamination post déconfinement.  Le policier en charge de cette affaire a rappelé que ceux qui recourraient aux services d’une prostituée peuvent se voir payer une amende de 1500 euros. Une sanction financière à laquelle s’ajoute le paiement de 135 euros en raison du non-respect du confinement.

Comment peut-on être contaminés par le Covid-19 ?

Maladie potentiellement mortelle, le coronavirus est désormais au stade pandémique et il est important de s’en prémunir. Si Didier Raoult avait déclaré qu’il n’était pas plus dangereux que la grippe, ce virus peut créer une détresse respiratoire qui engage le pronostic vital.

Ce dernier est hautement contagieux et se transmet par la projection de gouttelettes dans la salive ou encore dans les sécrétions nasales lorsqu’une personne éternue ou tousse pendant un face à face prolongé à une distance de moins d’un mètre. L’entourage peut également être contaminé en inhalant ces fluides mais aussi au toucher. C’est pour cette raison que le port du masque est imposé et qu’il est important de nettoyer régulièrement les surfaces.

Coronavirus. Le sexe est-il un danger ?

Puisque le Covid-19 se trouve dans les gouttelettes sécrétées par l’homme qui peuvent se poser sur une surface ou être présentes sur le visage, le sexe présente aussi un motif de contamination. Seulement, les activités sexuelles ne sont pas plus dangereuses qu’un simple contact puisque le virus ne se trouve pas dans les fluides génitaux comme la cyprine, le liquide pré séminal ou le sperme.

En revanche, cette proximité entre les partenaires redouble les chances d’infection car l’organisme pathologique est présent dans la salive, qui échangée par les baisers, est un facteur de contamination. Si le partenaire présente des signes de rhume, fièvre, toux ou un état fébrile, il est préférable de s’abstenir.

About nayte

Open

X