mercredi , 28 octobre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / La coopération entre l’Europe et la Chine met en valeur les “indications géographiques”

La coopération entre l’Europe et la Chine met en valeur les “indications géographiques”

100 produits sous indication géographique de 27 provinces chinoises ont été approuvés officiellement par l’Union européenne (UE), y compris le thé blanc Anji, la mandarine Gannan, le vinaigre de Shanxi, la pâte de soja pimentée Pixian et le raisin sec Tourfan. De nombreux produits agricoles chinois de qualité seront présentés aux consommateurs européens.

100 produits européens sous indication géographique, comme la bière bavaroise, le fromage Feta, le jambon Parme et le vinho verde Portugal, renforceront leur compétitivité sur le marché chinois. Les consommateurs chinois seront sûrs d’acheter des produits européens authentiques.

Les indications géographiques sont une propriété intellectuelle qui protège des qualités, la notoriété et d’autres caractères des produits qui ont une origine géographique précise. Profondément enracinées dans la tradition, la culture et le lieu, elles garantissent le caractère et la qualité d’un produit.

En 2011, l’Europe et la Chine ont commencé des négociations sur l’accord visant à protéger les indications géographiques. En octobre 2019, après les négociations, les deux parties ont entamé le processus de ratification en fonction de leurs lois et règlements. Ce processus a été achevé par les deux parties. Quatre ans après son entrée en vigueur, le champ d’application de l’accord sera élargi pour couvrir 175 indications géographiques supplémentaires des deux parties à l’accord.

“C’est une opportunité importante pour vendre les produits agricoles chinois à l’international et optimiser l’influence de la marque”, a déclaré Fu Tianlong, président du conseil d’administration de Fujian Chunlun Group. Le thé au jasmin Fuzhou, avec sa fraîcheur, est très populaire sur le marché européen. Il est déjà exporté aux pays comme la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne. “La reconnaissance par l’Europe des indications géographiques comme le thé au jasmin Fuzhou donne ‘un ticket d’entrée’ aux produits agricoles chinois. Les gens feront encore plus confiance à la qualité du thé chinois et à la marque. Nous sommes plus confiants et déterminés pour vendre nos produits à l’international”, a dit Fu Tianlong.

“Nous souhaitons voir la signature de l’accord, laquelle offrira une opportunité précieuse pour l’exportation des produits agricoles européens. Des commerçants et des consommateurs en tireront profit”, a dit Benedict Charan, responsable des opérations internationales d’une société française de vente de fromage. Deux indications géographiques de fromages français, Comté et Roquefort, figurent parmi les 100 premières indications géographiques. Plus de fromages bénéficieront d’une meilleure protection.

“La Chine n’a cessé d’améliorer son climat des affaires. Le marché est de plus en plus ouvert et pratique. Nous accordons une grande importance au marché chinois et envisageons de participer à la 3e Exposition internationale d’importation de la Chine”, a dit Charan.

Ces dernières années, le commerce d’agriculture et de produits agricoles entre l’Europe et la Chine n’a cessé de s’accroître. La Chine est la 2e destination pour les exportations agroalimentaires de l’UE et la principale source des importations agroalimentaires de l’UE. Selon des données, en 2019, les exportations agroalimentaires de l’UE vers la Chine se sont élevées à 15,3 milliards d’euros, soit une croissance de 37,9% en glissement annuel.

Les indications géographiques des produits agricoles sont “la meilleure publicité” pour que les produits conquièrent des marchés. Avec un territoire vaste, des ressources abondantes et une culture diversifiée, la Chine a une multitude des produits sous indication géographique d’une valeur supérieure à 1 000 milliards de yuans, ce qui aide de nombreuses villes à développer une économie avec des caractéristiques régionales et à éradiquer la pauvreté de façon précise.

Jusqu’à fin juin, la Chine a approuvé 2 385 produits sous indication géographique au total et compte 5 682 marques déposées comportant une indication géographique. La courbe de croissance montre une hausse stable de nombre d’indications géographiques et d’entités sur le marché qui s’opèrent à une plus grande échelle.

“L’augmentation du nombre d’indications géographiques traduit l’importance accordée par le gouvernement chinois à la protection de la propriété intellectuelle”, a dit Bernard DEWIT, président de la Chambre de Commerce belgo-chinoise. Ces dernières années, la Chine a redoublé d’efforts pour renforcer la protection de la propriété intellectuelle et optimiser le climat des affaires. L’accord Chine-UE sur les indications géographiques contribuera davantage à la protection de la propriété intellectuelle, à la consolidation du cadre juridique de commerce Chine-UE et au renforcement de la confiance des investisseurs étrangers en Chine pour attirer plus d’investissements.

“L’accord Chine-UE sur les indications géographiques montre que la Chine promeut la construction d’une économie mondiale ouverte”, a fait savoir Ye Bin, chef du bureau de recherche sur le droit de l’UE de l’institut de recherche sur l’Europe de l’Académie chinoise des sciences sociales. Le renforcement de la coopération commerciale entre l’Europe et la Chine, et une meilleure protection de la propriété intellectuelle par les deux parties intensifieront encore le commerce Chine-UE et enverront des signaux positifs de coopération internationale multilatérale.

Fang Yingxin et Liu Lingling, journalistes du Quotidien du Peuple

Source: Malijet

About Redacteur Meguetan infos

Open

X