lundi , 21 septembre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Mali: la Cédéao reste inflexible face à la junte

Mali: la Cédéao reste inflexible face à la junte

La junte au pouvoir au Mali s’est rendue ce mardi 15 septembre à Accra pour rencontrer la délégation des chefs d’Etats de la Cédéao. Objectif : convaincre l’organisation régionale ouest-africaine de lever les sanctions économiques et d’accompagner la transition dans le pays. Mais aucun accord n’est sorti de la rencontre.

Après une réunion à huis-clos de plusieurs heures, les chefs d’Etat de la Cédéao n’ont pas accepté les propositions présentées par la délégation menée par le chef de la junte malienne, Assimi Goïta. L’organisation sous-régionale réitère sa demande de nomination rapide d’un président et d’un Premier ministre de transition civils. « Nous espérons que nous parlons de jours et non de semaines », a déclaré le président ghanéen Nana Akufo-Addo, également à la tête de la présidence tournante de la Cédéao.

C’est seulement après ces nominations que les sanctions économiques contre le Mali l’embargo sur les flux commerciaux et financiers et la fermeture des frontières avec le pays seront levées. Un point que le président ivoirien, Alassane Ouattara a souligné à la sortie de la réunion, en estimant que le Mali ne pouvait pas « rester dans cette situation pendant des jours et des semaines ». « C’est important pour nous tous », a-t-il insisté, souhaitant qu’une « solution consensuelle » soit trouvée « le plus rapidement possible ».

About Redacteur Meguetan infos

Open

X