lundi , 21 septembre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Education : A Koulikoro les élèves ont repris le chemin de l’école ce lundi.

Education : A Koulikoro les élèves ont repris le chemin de l’école ce lundi.

 

Après plusieurs mois arrêt des activités scolaires sur l’ensemble du territoire national dû à plusieurs raisons notamment la pandémie COVID 19 et le bras de fer entre la synergie des syndicats des enseignants sur l’application de l’article 39, les élèves de Koulikoro à l’instar de toutes les localités du Mali ont repris le chemin de l’école ce lundi  14 septembre 2020. Cette reprise entre dans le cadre du parachèvement d l’année scolaires vivement alimentée par de multiples  perturbations.

Comme un peu partout à travers le pays, la ville de Koulikoro n’est pas restée en marge de cette reprise scolaire. L’effectivité a été constatée au niveau de tous les établissements publics et privés. Le groupe scolaire ‘’Centre’’ en est l’exemple illustratif pour  Meguetan infos qui a suivi les activités.

Ici, l’atmosphère rappelle les premiers jours d’une  rentrée scolaire normale. Très tôt la cour du groupe scolaire était bondée d’élèves. Certains étaient encore sceptiques par rapport à la reprise normale des cours ‘’ est- ce que la reprise sera réellement effective? » se posaient ils comme question. Par contre d’autres profitaient de leur retrouvaille après plusieurs mois de séparation, d’où une folle ambiance au sein de l’établissement. A un autre niveau, ils étaient aussi nombreux, ceux qui étaient pressés d’entendre le coup de la cloche pour intégrer les classes : « j’étais complètement perdu car je ne voulais pas entendre parler l’année blanche », nous a confié un élève du second cycle. Tel semblait être l’atmosphère de la cour du groupe scolaire ‘’Centre’’, à l’occasion du premier jour de la reprise des classes.

Il faut retenir que, dans le même établissement, les professeurs étaient  disponibles  par leur présence pour dispenser les cours comme il se doit, c’est-à-dire de 08 heures à 12 heures.

Cette reprise qui  vient tard dans l’année civile, a créé plusieurs clivages entre l’administration malienne et les enseignants qui environs une décennie revendiquent le droit à l’amélioration de leur condition de travail et de vie. Les tiraillements qui ont fait frôler des coups d’année blanche à plusieurs reprises a abouti la semaine passée à  un accord sur les principe de la mise en application de l’article 39 d’où la validité de cette reprise des cours.

Amadou Traoré

 

 

About nayte

Open

X