lundi , 21 septembre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Enquête Afrobaromètre : 82% des Maliens font confiance aux forces de défense

Enquête Afrobaromètre : 82% des Maliens font confiance aux forces de défense

L’équipe d’Afrobaromètre Mali, conduite par le Groupe de Recherche en Economie Appliquée et Théorique (GREAT), a présenté les résultats de son enquête sur la situation au Mali, le lundi 24 août 2020, à la presse à Bamako. L’enquête a concerné 1 200 adultes maliens et s’est déroulée du 16 mars au 3 avril 2020 sur toute l’étendue du territoire du Mali. Il ressort de cette dissémination de l’enquête que 82% des Maliens font confiance aux forces de défense.
La cérémonie de présentation était présidée par le Pr Massa Coulibaly, directeur exécutif du Groupe de Recherche Appliquée et Théorique (GREAT), le partenaire national d’Afrobarometre au Mali, en présence de Boubacar Bougoudogo, membre du GREAT et d’autres membres du GREAT. Selon une nouvelle enquête d’Afrobarometre, les Maliens font plus confiance envers les leaders traditionnels et religieux qu’envers le Président de la République et les institutions étatiques à l’exception des forces de défense. « Plus de Maliens font « partiellement » ou « beaucoup » confiance envers les chefs traditionnels (83%), les forces de défense (82%), et les leaders religieux (82%) qu’envers le Président de la République (47%) et d’autres institutions étatiques », a souligné le présentateur Boubacar Bougoudogo. Cependant, il dira que 64% des Maliens enquêtés ont déclaré préférer la démocratie à tout autre régime politique, et des majorités encore plus importantes rejettent le régime militaire (69%), le régime de parti unique (76%), et le régime d’un seul homme fort (87%). En outre, il a fait savoir que les partis politiques, qu’ils soient de la majorité ou de l’opposition, perdent la confiance des citoyens dans les mêmes épisodes de 2004-2012 et de 2014-2020, jetant un discrédit sur la politique telle que pratiquée par les politiciens maliens. Par ailleurs, l’enquête précise que quatre Maliens sur 10 (42%) ont manqué d’eau potable pour les besoins domestiques « quelques fois », « plusieurs fois », ou « toujours » au cours de l’année passée. La même enquête précise que 81% des Maliens estiment que la situation économique du Mali est mauvaise. Selon l’expert Boubacar Bougoudogo du GREAT, la corruption prend de l’ampleur au sein des institutions de l’Etat. Comme recommandation, il a indiqué que le regain de confiance aux institutions étatiques est un véritable défi au Mali qui passe par l’amélioration de la gouvernance, de la lutte contre la corruption et la délinquance financière, et une gestion rigoureuse des deniers publics. Selon lui, la prise en compte de l’opinion publique dans la marche du pays demeure un défi important pour l’Etat. « Les Maliens souhaitent du changement sur le plan de la gouvernance et de l’amélioration des conditions de vie mais sont attachés à la démocratie », a-t-il dit. Répondant aux différentes préoccupations, le Pr Massa Coulibaly a fait savoir que ces différentes enquêtes constituent une contribution de leur structure aux débats et d’appréhender la perception des Maliens sur les institutions et la démocratie. Selon lui, le centre et le nord du Mali ont été les zones où les enquêteurs ont eu beaucoup de difficultés.

A noter qu’Afrobarometre est un réseau panafricain et non-partisan de recherche par sondage qui produit des données fiables sur les expériences et appréciations des Africains relatives à la démocratie, la gouvernance, et la qualité de vie. Sept rounds d’enquêtes ont été réalisés dans 38 pays africains entre 1999 et 2018, et les enquêtes du Round 8 sont actuellement en cours (2019/2020). L’équipe d’Afrobarometre Mali est conduite par le Groupe de Recherche en Economie Appliqué et Théorique (GREAT).

Aguibou Sogodogo

Source: Lerepublicainmali

About Redacteur Meguetan infos

Open

X