lundi , 21 septembre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Société: L’Association des Jeunes Ambitieux pour le Changement de koulikoro, motive les jeunes vers l’auto emploi.

Société: L’Association des Jeunes Ambitieux pour le Changement de koulikoro, motive les jeunes vers l’auto emploi.

 

Faire de la compétence de la jeunesse un levier de développement à travers l’auto emploi, telle est la vison de l’Association des Jeunes Ambitieux pour le Changement de Koulikoro (AJACK). Pour le faire savoir, cette association a organisé une conférence débat ce jeudi 10/09/2020 à l’intention de la jeunesse de la ville de Koulikoro dont le thème porte sur l’entreprenariat jeune avec au centre la question de l’auto emploi. La conférence était animée par M. Boubacar Soumaoro dit Bouba FANE, responsable de Mali Evènement international. L’évènement a réuni, le premier adjoint au maire de la commune urbaine de Koulikoro M.  Mamourou Traoré ; le président du conseil local de la jeunesse Abdoulaye S Guindo, le Dr Ibrahima Samaké chef du département des sciences économiques et sociales de l’IPER/IFRA de katibougou

En effet C’est l’hymne national chanté en français qui a marqué l’ouverture des travaux. A l’entame le conférencier a fait esquisse de ses propres expériences en termes de création d’emploi, et qu’il a bien voulu partager avec les jeunes en quête de repère et de ressource pour l’emploi au Mali.  Il s’agissait bien évidemment de faire l’auto emploi la principale alternative d’absorption la frénésie de chômage au Mali. Environs une cinquantaine de jeunes de tout horizon socioprofessionnel confondu ont pris part à la rencontre

Pour Aliou Dembélé,  président de l’association a précisé : « l’AJACK est créée pour pousser la jeunesse vers l’entreprenariat et l’autonomisation des jeunes pour un bon développement à koulikoro et le Mali tout en entier »

Quant au conférencier, il dira que c’était une occasion à ne pas manquer compte tenu des actes que pose cette association, à quelques mois seulement de sa création : «ma motivation est qu’aujourd’hui est d’amener la jeunesse aux métiers et de faciliter le financement à ceux qui sont conscients de l’entrepreneuriat jeune » a indiqué le conférencier M. Boubacar Soumaro. Il a par ailleurs insisté : « la jeunesse doit quitter le complexe de tout genre, linguistique, infériorité, occidental…  Car gagner facilement c’est très dangereux pour une nation », a-t-il dit.  L’Hôte du jour a ajouté que cette activité s’inscrit dans les activités pédagogiques du Mali : « En réalité le Mali est un pays qui a tous les atouts. Les jeunes doivent accepter de revenir à la terre dont on dispose suffisamment » a laissé entendre Dr Ibrahima Samaké de l’IPER/IFRA de katibougou. Il a aussi lancé un appel pédagogique aux sortants de son département, c’est-à-dire les étudiants issus de la formation technique de l’IPER/IFRA en ces termes : « même si l’Etat ne vous emploi pas, le terrain est vierge, car vous êtes des techniciens ».

Il faut rappeler qu’un hectare de terre cultivable a été aménagé par et mis en exploitation par l’association AJACK sur fond propre de l’association, c’est-à-dire les cotisations mensuelles de 500 F CFA par membres. Cette action ambitieuse s’inscrit dans la vision d’autonomisation et d’auto emploi dans la mesure d’assurer de l’entrepreneuriat jeunes dans la région de Koulikoro. Les jeunes de l’AJACK entendent élargir cette perspective dans toutes les régions du Mali afin de faire la vision de l’auto emploi un secteur prépondérant pour le développement socioéconomique du Mali à travers l’entreprenariat jeune.

Une visite de terrain dans le champ de l’association des jeunes ambitieux pour le changement de koulikoro (AJACK) avec le conférencier a mis fin la rencontre.

 

Amadou Traoré

 

About nayte

Open

X