vendredi , 25 septembre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / militaire : Une bande constituée de policiers, de militaires et de vrais faux militaires arrêtés, et plus d’une quarantaine d’armes saisis

militaire : Une bande constituée de policiers, de militaires et de vrais faux militaires arrêtés, et plus d’une quarantaine d’armes saisis

Conformément à ses prérogatives, la police militaire veille quotidiennement  sur la population Malienne. Cela vient une fois de plus d’être confirmé par la saisie de plusieurs armes ainsi que par l’arrestation des militaires et des civils habillés en tenues militaires qui troublaient la quiétude des paisibles citoyens.

 

Pour mieux savoir de quoi il s’agit et dans le seul but d’informer nos lecteurs, notre équipe de reportage a suivi une équipe de patrouille de la police militaire jusque dans les locaux de son Quartier Général. C’était le vendredi 21 aout 2020. Sur place, nous avons été informés que le patron des lieux, le Colonel Amadou Diallo était sur le terrain.

 

Aux dires de notre interlocuteur qui n’a pas souhaité que son identité soit déclinée, à la suite de la mutinerie du mardi 18 août ayant aboutie à un coup d’état contre le régime d’Ibrahim Boubacar Keita, la Police Militaire a multiplié les patrouilles à travers toute la ville de Bamako et environnants, afin de mettre hors d’état de nuire les malfrats.

 

‘’Sachant que beaucoup d’armes circulent à la veille des coups d’état, notre Directeur nous a donné des consignes stricts et fermes que nous respectons à la lettre. En effet, de jour comme de nuit, nous menons des patrouilles de grandes envergures qui portent fruits. D’ailleurs dans la nuit du jeudi 20 août 2020, nous avons appréhendé 5 individus dont un policier, un militaire et 3 civils habillés en tenues militaires en pleine opération de vol. En plus de cela, nous avons récupéré une quarantaine d’armes et des milliers de munitions en seulement 2 jours après le coup d’état’’, a-t-il dit. Et de préciser que leur opération qui sera continuelle, ne concerne aucunement les civils. Toujours selon ce dernier, n’y avait pas été l’intervention de la police militaire, la douane allait être saccagée dans les heures qui ont suivies le coup d’état.

 

Profitant de l’occasion, un autre agent de la Police Militaire a voulu mettre l’accent sur les qualités du Colonel Amadou Diallo. A l’en croire, il s’agit d’un homme qui agit avec professionnalisme et probité. Un homme qui est doté d’une excellente conscience professionnelle et qui se donne les moyens d’atteindre ses objectifs.

 

Rappelons que la police militaire fut créé par Décret n°251/PRM du 04 juillet 2003 sous la forme d’une entité interarmées commune à l’ensemble des structures formant corps des FAMa. Elle est placée sous l’autorité directe du Chef d’État-major Général des Armées. Son domaine de compétence couvre l’ensemble du territoire des garnisons de Bamako, Senou et Kati. Elle a pour mission de : Faire observer les militaires  les règles d’ordre, de discipline, d’hygiène et de salubrité sur toute l’étendue de la garnison ; D’effectuer des patrouilles et les interventions dans le District de Bamako ; La résolution des différends entre militaire eux-mêmes et entre militaires et civils ; Les couvertures sécuritaires de certains événements majeurs sur le plan national.

Pour quiconque souhaitant contacter la police militaire, doit appeler aux numéros vers suivants : 20 22 66 94 / 20 23 24 40

 

Drissa Kantao

Le Confident

About nayte

Open

X