mardi , 4 août 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Fête de Tabaski: Les tailleurs de Koulikoro crient au scandale, pour manque de clients

Fête de Tabaski: Les tailleurs de Koulikoro crient au scandale, pour manque de clients

 

Les tailleurs et couturiers de Koulikoro crient au scandale en cette veille de la fête de Tabaski en raison du manque criard de clientèle. Selon eux, la pandémie de la maladie à coronavirus et la crise actuelle du Mali sont à la base de cette situation et ont touché leur secteur plus tout autre. Ils précisent que comparativement à l’an passé, ils reçoivent moins de la moitié des clients. La commune urbaine de Koulikoro compte plus de 400 ateliers de couture.

Vue l’apport des couturiers à la veille de la fête, les espoirs peuvent se consolider à travers la ruée vers les centres ou ateliers de couture. Mais cette année nous assistons au contraires à cause du manque visible de la clientèle chez les tailleurs.

La fête de Tabaski appelé communément ‘’grande fête’’ un qualificatif donnée par la communauté musulmane, est toujours préparée dans un bon engouement, d’une grande joie et de la grande cordialité. Mais celle-ci se passe dans la plus grande détresse. Elle est devenue une situation presqu’inexplicable cette année à Koulikoro. Les travailleurs du secteur crient au scandale et déplorent une timidité sans précédent de la clientèle : « cette année a été marquée par une timidité des clients. Nous même on n’y croyait plus, regarde, nous sommes à moins d’une semaine de la fête. Il n’y avait rien, seulement à la dernière minute qu’on voit quelque uns. Et ceux-ci aussi est uniquement pour les enfants. Contrairement à l’année dernière, l’atelier était bondé d’habits », a déploré M. Abdoul Kader Diarra, chef d’atelier de couture à koulikoro ville. Concernant les faux rendez-vous dont les tailleurs sont astreints : « si vous prétendez donner un faux rendez-vous c’est qu’il y a du boulot sinon, on ne parle point un faux rendez-vous’’ a-t-il.

Du côté des clients, leur rareté chez les couturiers en cette veille de la fête s’explique par des raisons pécuniaires surtout, la situation de cette crise que traverse notre pas. Raison faisant, la priorité est donnée aux enfants : « le temps est dure surtout cette année vraiment les mots nous manquent pour expliquer » a laissé entendre une cliente.

A rappeler que la fête de tabaski 2020, sera célébrée dans un contexte parfaitement particulier du fait de la situation sociopolitique que connait notre pays depuis un moment et les conséquences économiques bouleversantes de la pandémie COVID 19.

Amadou Traoré

 

About nayte

Open

X