mardi , 4 août 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Déclaration de la Synergie: Les enseignants ont timidement intégré les classes à Koulikoro.

Déclaration de la Synergie: Les enseignants ont timidement intégré les classes à Koulikoro.

Suite à la déclaration de levée du mot d’ordre de grève de la synergie des syndicats de l’enseignement, les cours ont repris très timidement ce matin à Koulikoro. Selon les représentants de la synergie qui se sont réjouis de la nouvelle de l’application de l’article 39, cette reprise sera effective dès la semaine prochaine. On a compté qu’environs une dizaine d’enseignants dans toutes les écoles publiques. 

Les enseignants ont repris les cours ce matin dans la commune urbaine de Koulikoro après plusieurs mots de grèves suite au  désaccord avec le gouvernement malien par rapport à  l’application de l’article 39. Les responsables des syndicats de la Synergie du 15 Octobre 2016, ont levé le mot d’ordre de grève hier Mercredi, invitant les camarades enseignants grévistes à reprendre les cours à partir de ce jeudi 18 juin 2020.

A Koulikoro, cette reprise est loin d’être effective dans les établissements scolaires. Au niveau de certaines écoles visitées ce matin, il a été constaté une timidité générale. Les classes sont fermées, les cours presque vides de monde. C’est le cas du groupe scolaire de l’école de Souban, où à part les responsables de la direction du second cycle, une seule classe était fonctionnelle. A l’école du centre ; au moment de notre passage, la cours était entièrement vide.

Pour réponse à cette timidité, les responsables d’école, affirment que certains enseignants ne sont pas informés par rapport à la nouvelles. Par contre d’autres sont en déplacement, ils doivent mettre cette journée ou le reste de la semaine à profit pour rejoindre leurs postes.

Selon Lamine Soumaoro, responsable syndical de la Synergie à Koulikoro, la reprise des classes ne sera effective que la semaine prochaine et les camarades syndicalistes adhèrent fidèlement à la levée du mots d’ordre de grève. Il a invité, les uns et les autres à reprendre les cours et suivre le programme établi pour la relance des cours.

Notons que c’est à la suite de la déclaration du président de la république le 16 juin dernier à l’occasion de sa rencontre avec les acteurs de la société civile qu’est intervenue cette décrispation de la crise scolaire malienne. La rencontre hier mercredi entre les syndicats et le premier ministre Boubou Cissé par rapport l’application de l’article 39 de la loi N°2018-007 du 16 janvier 2018 a conduit les syndicats à inviter les camarades à rejoindre les classes.

Nayté

About nayte

Open

X