Accueil / ACTUALITÉS / Frontière Niger-Mali : Une dizaine de personnes proches du GATIA tués vendredi dernier

Frontière Niger-Mali : Une dizaine de personnes proches du GATIA tués vendredi dernier

Des éléments armés soupçonnés d’être des hommes de main d’Adnan Abou Al-Walid AL-Sahraoui, chef de l’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS) ont mené une incursion, vendredi dernier, vers 16 heures, dans un campement civil, majoritairement  Imghad, à Tidimbawen, localité située dans la région de Ménaka, près de la frontière avec le Niger.

De sources bien informées, une épaisse fumée noire était même visible depuis la localité Amalawlaw. Le bilan fait état d’une dizaine de personnes proches du GATIA tuées et d’autres blessées. Avant de se retirer les assaillants ont mis le feu sur deux véhicules puis ont emporté un autre.

Signalons que le 18 juillet dernier, des affrontements violents ont opposé des combattants de la Coalition MSA/GATIA à des éléments de l’EIGS, non loin de ces lieux, plus précisément à Tidimbawen. Au moins 6 présumés djihadistes y avaient été abattus. Il convient de rappeler également les faits du vendredi dernier rappellent l’incursion opérée par des djihadistes, le 1er mai dernier, dans les campements  civils de Tindinbawén et de Taylalene, deux localités de la commune de Ménaka, exécutant sommairement dix-sept (17) personnes. Une situation qui prouve que même si la région de Ménaka a été entièrement débarrassée des bases de l’EIGS, la vigilance doit être de mise.

SOURCE:Kibaru

About Redacteur Meguetan infos

Open

X