samedi , 28 novembre 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Genre: Koulikoro célèbre la journée du 06 Février avec les enfants.

Genre: Koulikoro célèbre la journée du 06 Février avec les enfants.

La journée du 06 Février a été célébré à Koulikoro ce 03 Avril 2020 sur le thème : « ’Investir dans les adolescents, filles et garçons, à travers la formation afin d’assurer l’atteinte de l’objectif ». Cette journée a été animée par une causerie débat qui a réuni environs une centaine d’enfants qui ont été répartis en 2 groupes d’activité pour une séance de sensibilisation sur les violences basées sur le genre. La journée a été organisée par la direction régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille.

Le  06 Février,  journée internationale de lutte contre l’excision  a été célébré dans la région de Koulikoro d’une manière décalée, C’est-à-dire ce vendredi 03/04/2020. Cette journée a été marquée par une  causerie débat à l’intention des enfants de la région dont le thème central portait sur : ’Investir dans les adolescents, filles et garçons, à travers la formation afin d’assurer l’atteinte de l’objectif. Une rencontre  qui dans son allure a permis de renforcer les connaissances des enfants sur les violences basées sur le genre particulièrement sur l’excision et les autres formes de violence basées sur le genre. 

Evènement était placé sous l’égide de  Mme Bocoum Aoua Guindo,  directrice régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille de Koulikoro. Dans l’agencement de la journée, l’actualité sur l’invasion de la maladie de coronavirus a été respectée notamment par le respect de la distance règlementaire d’un mètre entre les participants, du lavage de la main, ont entre autre été enseignés au cours de la rencontre à l’adresse des enfants à l’entame des travaux.

La causerie débat avait pour cadre principal d’informer les enfants sur les violences basées sur genre. Car ceux-ci représente  l’avenir, dès le bas âge il serait opportun de leur imprégner sur les VBG  a affirmé un des facilitateurs de la causerie débat.

Une  part importante de la rencontre a été axée sur l’exposée  par rapport à  la pratique de l’excision. Selon le présentateur, les raisons motivant la pratique de l’excision ne sont pas concrètes. Quoi qu’il en soit cette pratique reste une violence flagrante sur la femme. Sur le plan sanitaire, les conséquences sont énormes et dramatiques sur les femmes. Cela se manifeste particulièrement au cours des accouchements et à travers  des infections, la stérilité….

En outre la causerie débat à largement traité  les différentes formes de VBG : les violences sexuelles, mariage des enfants, mariage forcé. Des explications claires ont été données  en ce sens dans la perspective de  freiner  ces formes de Violence  d’ici  à 2030 :‘’ Tolérance zéro aux mutilations génitales féminines en 2030’’ s’engage-il.

L’ensemble des facilitateurs ont été unanimes que l’éducation est à la base de toutes les dérives relatives aux différentes formes de la violence basées sur le genre. A cet effet des conseils ont été prodigués à l’endroit des enfants participants particulièrement sur l’importance de l’éducation dans la vie d’une personne.

Amadou Traoré

 

 

About nayte

Open

X