Accueil / ACTUALITÉS / Coronavirus: la ville chinoise de Wuhan va assouplir le confinement alors que le monde combat la pandémie

Coronavirus: la ville chinoise de Wuhan va assouplir le confinement alors que le monde combat la pandémie

Le confinement de la ville chinoise Wuhan, épicentre de l’épidémie, sera partiellement levé le 8 avril, selon des autorités.

Les restrictions de voyage dans le reste de la province du Hubei, où se trouve Wuhan, seront levées à partir de minuit ce mardi – pour les résidents en bonne santé.

Un seul nouveau cas de virus a été signalé mardi à Wuhan après presque une semaine sans nouveau cas.

Des pays du monde entier sont entrés en confinement ou ont imposé des restrictions sévères.

Le Royaume-Uni s’apprête à adopter de nouvelles mesures radicales pour lutter contre la propagation du coronavirus, notamment l’interdiction des rassemblements publics de plus de deux personnes et la fermeture immédiate des magasins vendant des produits non essentiels.

Pendant ce temps, les experts de la santé disent que les Américains doivent limiter leurs interactions sociales ou le nombre d’infections submergera le système de santé.

Des soldats espagnols aidant à lutter contre la pandémie de coronavirus ont trouvé des patients âgés dans des maisons de retraite abandonnés et, dans certains cas, morts dans leurs lits, a indiqué le ministère de la Défense.

Une patinoire à Madrid sera utilisée comme morgue temporaire pour les victimes du Covid-19.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti que la pandémie s’accélère, avec plus de 300 000 cas confirmés. Il exhorte les pays à adopter des stratégies de test et de recherche des contacts rigoureuses.

Wuhan est fermée au reste du monde depuis la mi-janvier. Mais les autorités disent maintenant que toute personne disposant d’un code “vert” sur une application de santé pour smartphone largement utilisée sera autorisée à quitter la ville à partir du 8 avril.

Plus tôt, les autorités ont signalé un nouveau cas de coronavirus à Wuhan, mettant fin à une série de cinq jours sans nouveau cas dans la ville.

Les chiffres officiels du gouvernement indiquent qu’il y a eu 78 nouveaux cas signalés en Chine au cours des dernières 24 heures. Dans la plupart des cas ce sont des voyageurs infectés arrivant de l’étranger.

Cette “deuxième vague” présumée d’infections importées affecte également des pays comme la Corée du Sud et Singapour, qui ont réussi à arrêter la propagation de la maladie ces dernières semaines.

La Corée du Sud a constaté une baisse de son décompte quotidien de nouveaux cas.

Mardi, le pays a annoncé son plus faible chiffre depuis le 29 février.

bbc

About Redacteur Meguetan infos

Open

X