Accueil / ACTUALITÉS / 08 Mars 2020: Mme Coulibaly Domba Traoré, un exemple de réussite pour les femmes de Koulikoro.

08 Mars 2020: Mme Coulibaly Domba Traoré, un exemple de réussite pour les femmes de Koulikoro.

Portrait : COULIBALY DOMBA TRAORE, une réussite dont le fruit n’est pas d’une illusion. Plutôt bâtie par une profonde détermination et un sacré courage

Les dits nous enseignent que ‘’la réussite est au bout de l’effort’’.  Tel est le fondement animant la réalisation de tous les grands succès. Mme Coulibaly Domba Traoré commerçante de son état  à Koulikoro en est un exemple illustrant. Elle venait de loin en franchissant toutes les étapes du commerce et se hisser au sommet de la rampe. A l’image de cette journée internationale de la femme, Méguetan INFOS rend hommage à cette femme qui laisse de nos jours son empreinte remarquable sur le registre commercial de la ville de Koulikoro.

Il faut respecter les étapes de la vie pour atteindre le succès durable. Domba Traoré en a traversé des cas. C’est pourquoi son cas est une référence.  Connue par son témérité et pertinence dans ses œuvres, notre dame de ce 08 mars 2020, fut d’abord commerçante ambulante qui a vendu très tôt des produits divers de  porte en porte puis l’étape des étables commerciaux, comme on peut le constater partout,  en rayonnant progressivement vers les grands moyens. Car il faut de la rigueur.

Le moyen était de la maigreur au départ. C’est avec la somme de  1000Fcfa comme fond  que tout est parti.  De la  bravoure et du  courage indomptable le chiffre d’affaire dépasse de nos jours de niveau  les 5 Millions FCFA.

C’est avec la conviction et la détermination pour l’ascension qui ont permis à Domba d’atteindre la situation actuelle où elle constitue un horizon où plusieurs femmes et hommes rêvent  d’atteindre. A cet effet, en cette journée dédié à la femme, Domba passe pour un miroir, sur lequel les femmes doivent se refléter.

Dans sa modestie elle est caractérielle ‘’ si je suis ici à ce stade là aujourd’hui c’est grâce à Allah plus la bénédiction et la Baraka de mes deux parents. La femme que je suis, je ne suis pas restée les  bras croisés en se disant je suis une femme. A cœur vaillant rien n’est impossible, le billet de 1000fcfa m’a emmené où je suis aujourd’hui en me donnant tout. Les petits profits accumulés finissent par faire de gros bénéfice. Ce que je demande à la jeunesse surtout à mes filles et sœurs c’est de travailler en toute persévérance sans relâche avec un grand dévouement et d’une détermination. ‘’ Etre une femme n’est pas synonyme de la dépendance. Elles peuvent être belles et bien indépendante. Seulement il faut être forte et courageuse car la réussite ne se réalise pas d’un seul coup a-t-elle ajouté

Bonne fête à toutes les femmes du monde.

Amadou Traoré.

 

 

About nayte

Open

X