Accueil / ACTUALITÉS / Coronavirus: fin de la quarantaine pour les premiers Français rapatriés de Chine

Coronavirus: fin de la quarantaine pour les premiers Français rapatriés de Chine

Des Français quittent le centre de vacances Le Vacanciel, à Carry-le-Rouet, près de Marseille, le 14 février 2020, après avoir été confinés pendant les 14 jours de la quarantaine à la suite de leur rapatriement de Wuhan. HECTOR RETAMAL / AFP
Texte par :
RFI
Suivre
Les premiers Français rapatriés de Chine en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus sont sortis vendredi 14 février du centre de vacances proche de Marseille, dans le sud de la France, où ils avaient été placés en quarantaine.

PUBLICITÉ

Au total, ce sont 181 personnes qui étaient confinées dans un centre de vacances à Carry-le-Rouet depuis le 31 janvier et leur retour de Wuhan, épicentre en Chine de l’épidémie de nouveau coronavirus. Le premier groupe a pu quitter le centre vendredi 14 février au petit matin. Chacun a reçu un « certificat de non contagiosité », a précisé à l’Agence France-Presse un responsable de la Croix-Rouge qui gérait le centre.

Les autorités n’ont fait état d’aucune contamination au virus à l’origine de la maladie Covid-19 parmi les 181 personnes arrivées en France le 31 janvier. La ministre de la Santé Agnès Buzyn est attendue en milieu de journée à Carry-le-Rouet, ville des bords de la Méditerranée, près de Marseille.

Les personnes ont été accompagnées par des personnels de la Croix-Rouge à travers le sas de sortie du centre de confinement, une grande tente blanche où ils ont enlevé leur masque et se sont lavés les mains au gel hydroalcoolique. Un témoignage rapporté par un journaliste de l’AFP qui avait subi lui-même cette quarantaine.

« On s’en souviendra, c’était une expérience marquante ! », résume à l’AFP Quentin, 25 ans, déposé par une navette à la gare Saint-Charles à Marseille après avoir quitté le centre de Carry-le-Rouet, ville des bords de la Méditerranée, à l’aube vendredi. « Tout le monde a été sympa avec nous », ajoute le jeune homme, qui vivait en Chine pour ses études. Avant de se fondre dans le flot des voyageurs de la gare, son bracelet d’identification sanitaire toujours au poignet, il se dit à la fois « fatigué », « content » de retrouver sa famille et « soulagé ».

Tous vont pouvoir reprendre librement le cours de leur vie, pour la première fois depuis leur départ de Wuhan, il y a deux semaines. Après le départ vendredi de ces 181 personnes, 44 resteront encore confinées dans le même centre de vacances, et 113 autres à Aix-en-Provence, dans la même région.

La veille, les rapatriés avaient organisé une petite cérémonie pour remercier les équipes médicales et de la Sécurité civile ainsi que les membres du personnel du centre qui les ont accompagnés.

Marc Zyltman, responsable de la Croix-Rouge, s’est occupé de la sortie des Français rapatriés de Chine qui ont pu quitter le centre de quarantaine où ils se trouvaient depuis début février.
Marc Zyltman, responsable de la Croix-Rouge, s’est occupé de la sortie des Français rapatriés de Chine qui ont pu quitter le centre de quarantaine où ils se trouvaient depuis début février. CLEMENT MAHOUDEAU / AFP
► À lire aussi : Un deuxième vol de rapatriés de Wuhan a atterri en France

Avec AFP

About Redacteur Meguetan infos

Open

X