Accueil / ACTUALITÉS / Santé: Enabel renforce les connaissances des docteurs vétérinaires de Koulikoro et du niveau national du Mali en hygiène des viandes et en système d’inspection dans les abattoirs.

Santé: Enabel renforce les connaissances des docteurs vétérinaires de Koulikoro et du niveau national du Mali en hygiène des viandes et en système d’inspection dans les abattoirs.

Ouverture Mardi 11 Février 2020  à l’hôtel Mandé de Bamako, un Séminaire de formation à l’intention  des docteurs vétérinaires sur le concept des prérequis et le système d’analyse des dangers et points critiques pour leur maîtrise, (HACCP) en Hygiène des Viandes et la mise en application d’un système d’inspection dans les abattoirs. La session de formation vise à Renforcer les capacités individuelles des ressources humaines des institutions publiques et privées sur la sécurité sanitaire des aliments dans un contexte d’appui au développement des chaînes de valeurs de produits animaux notamment dans la filière de la viande et du lait. Cette formation  de 2 semaines, initiée par le programme ENABEL  regroupe  une  vingtaine d’acteurs dans le domaine concerné.

Malgré le cadre réglementaire existant et les efforts de l’Etat dans la promotion de la sécurité sanitaire des aliments, force est de constater que la majorité des professionnels de la viande, vétérinaires et autres spécialistes de production animale ne maîtrisent pas l’analyse des risques comme méthode objective et justifiable pour évaluer et gérer ces risques sanitaires et développer les moyens de communication sur ces risques. C’est dans cet esprit que s’inscrit cette session de formation de 2  semaines initiée par l’intervention en renforcement de capacité du programme ENABEL.

 

La cérémonie d’ouverture était présidée par la  ministre de l’élevage et de la pêche du Mali ; Dr Kané Rokia Maguiraga, en présence de plusieurs illustres personnalités  notamment l’ambassadeur du royaume de la Belgique au Mali SE Adrian Théâtres, le représentant résidence d’ENABEL au Mali JOHANNES SCHOORS, le directeur national de la santé vétérinaire, le coordinateur du programme ENABEL koulikoro, Mr Laminou Tata,  l’agent technique IRC- chargé de la formation, Mr Pascal Traoré,  le président de l’association nationale des docteurs vétérinaires, Dr Sidiki Konaté,  mais également des représentants  de la région de Koulikoro et du niveau national  des services chargés du développement des différentes filières concernées par cette séance de formation, notamment la viande et le lait. La  série de formation est  animée par Dr Boubacar Sidibé, expert international hautement qualifié en matière de sécurité sanitaire des aliments d’origine animale qui de façon bénévole contribuera au renforcement de capacités des docteurs vétérinaires et autres techniciens, pour la sauvegarde et la protection de la santé de la population malienne.

Dans son discours d’ouverture, Madame la ministre a mis en valeur l’impact  de cette série de formation sur le niveau des bénéficiaires  et des consommateurs : « en terme d’impact, cette formation permettra de mettre la communauté vétérinaire malienne au même niveau en santé publique vétérinaire, organiser la structure de production des abattoirs, mettre à jour et renforcer le système d’inspection à l’abattoir » a indiqué la ministre.

L’ambassadeur du royaume de la Belgique au Mali a souligné l’accompagnement de la Belgique au Mali dans le secteur concerné : « La Belgique accompagne les efforts du gouvernement du  Mali dans sa volonté d’accroître, la contribution de l’élevage dans la croissance économique et la réduction de la pauvreté » a déclaré l’ambassadeur.

De même le président de l’association nationale des docteurs vétérinaires Dr Sidiki Konaté a évoqué la pertinence de cette série de formation et a ouvert une fenêtre sur  les perspectives entre son association et le programme ENABEL : «  cette formation sera suivie d’un plan d’action de formation et de remise à niveau des acteurs de la filière bétail viande. Sa réussite dépend forcement des services vétérinaires du Mali, à établir les bases  d’un partenariat public privé où l’ensemble des acteurs agissent dans la plus grande synergie pour relever les défis… » A évoqué le président de l’association.

Pour Mr Pascal Traoré, ATN formation  à l’IRC-ENABEL, l’activité a un sens préventif : « c’est pour que les services et les techniciens qui sont en liens avec le programme ENABEL puissent être renforcés dans le cadre des activités qu’ils mènent tous les jours, c’est-à-dire l’inspection des viandes dans les abattoirs pour qu’ils puissent à même de pouvoirs protéger les consommateurs de toutes les maladies qui proviennent  des animaux ». a-t-il souligné.

Au menus des 2 semaines de formation, les participants seront en lien avec des thématiques notamment : les   Dangers dans les aliments, les Maladies liées à la viande, les  Zoonoses transmissibles à l’abattoir, les Principes Généraux d’hygiène alimentaire, la gestion parasitaire intégrée, les Systèmes nationaux de contrôle alimentaire, les  Principes de l’HACCP et la mise en pratique en abattoir, HACCP–Réévaluation entre autres…

Ces modules seront au centre des animations dans une  méthodologie pleinement participative  en travaux de groupe,  plénières et des visites de terrain, mais aussi travaux pratiques pour une meilleure assimilation des thématiques enseignées.

Rappelons que cette formation est la suite logique d’un programme qui a commencé en 2019 et qui s’échelonne sur 3 ans entre le programme ENABEL et l’association des docteurs vétérinaires du Mali.

Nayté.

 

 

 

 

About nayte

Open

X