Accueil / ACTUALITÉS / Environnement: ENABEL renforce les cadres de la région de Koulikoro sur les procédures et outils d’étude environnementale et social  notamment sur l’évaluation environnementale stratégique

Environnement: ENABEL renforce les cadres de la région de Koulikoro sur les procédures et outils d’étude environnementale et social  notamment sur l’évaluation environnementale stratégique

Ouverture Lundi 10/02/2020  à FANA dans la région de Dioïla  d’un atelier de  formation des cadres des institutions de la région de Koulikoro sur les procédures et outils d’étude environnementale et sociale notamment sur l’évaluation environnementale stratégique) . cette rencontre de 5 jours initiée par l’Agence Belge de développement ENABEL vise à Renforcer les connaissances et le savoir – faire des cadres techniques de la Direction Régionale de l’Assainissement et de lutte contre les Pollutions et Nuisances (DRACPN) de la région de Koulikoro et ceux de l’Agence de Développement Régionale (ADR), sur les procédures, outils et méthodes d’études d’impact environnemental et social (EIES). Une trentaine  de cadres des 2 structures prennent part à cette rencontre.

L’impact environnemental est une équation qui se pose à tous les aspects de la vie actuelle. Pour apporter une solution durable, toutes les formules doivent être mobilisées. C’est dans cet esprit de recherche d’une solution durable à la problématique environnementale dans la  région de Koulikoro que s’est tient depuis ce lundi 10/02/2020  à FANA, un atelier de   formation des cadres des institutions de la région de Koulikoro sur les procédures et outils d’étude environnementale et sociale  notamment sur l’évaluation environnementale stratégique). Un  phénomène implique tous  les acteurs directs de la question environnementale.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier était présidée par le sous-préfet de FANA Mr Bénéna Mounkoro. Dans son discours  d’ouverture des travaux,  le représentant de l’état  a  remercié le Programme ENABEL pour son  soutien sans faille au  processus de  développement de la région de Koulikoro et a invité les participants à plus d’assiduité dans les activités.

Dans son intervention, Mr Oumar Traoré Agent technique national chargé du développement organisationnel a mis l’activité dans son contexte : « Les services techniques de l’assainissement et du contrôle des pollutions et de nuisance et l’agence de développement régionale sont des acteurs qui ont la charge de conseiller,  d’appuyer et d’accompagner les collectivités territoriales sur la question environnementales dans le processus de planification de leur développement durable. Il est alors impératif pour eux de maîtriser les outils et méthodes d’étude environnementale et sociale… » a précisé Mr Traoré.

                                                     séance de plénière

En effet la thématique de protection de l’environnement en général et de l’étude d’impact environnemental et social en particulier constitue l’une des actions prioritaires des plans de renforcement des capacités des acteurs étatiques de la Région de Koulikoro. C’est  afin de répondre à ce besoin de renforcement de savoirs et de savoir-faire de ces acteurs institutionnels de la région, que l’équipe IRC a organisé  la présente session de formation des cadres techniques sur les procédures, outils et méthodes d’études d’impact environnemental et social en appui avec l’expertise du bureau de consultants AGEFORE.

Durant les 5 jours de formation, les acteurs des 2 services notamment la DRACPN et de l’ADR seront  éclairés sur les thèmes comme le cadre juridique est institutionnelle de l’étude d’impact environnemental et social, les méthodes et les outils de l’impact environnementale et social, le programme de suivi environnemental et social, le programme de surveillance environnementale et social. 5 thèmes qui seront exposés par les consultants du bureau d’étude AGEFORE à travers des méthodologies participatives.

Pour N’TJi Kéita, directeur général de l’ADR Koulikoro : « La formation est suffisamment bénéfique, parce qu’elle s’inscrit dans le cadre de notre mission, c’est-à-dire,  appuyer les collectivités territoriales à réaliser leurs maîtrises d’ouvrage. A cet effet les collectivités sont transversales notamment sur la question environnementale.  Nous qui sommes chargés de les accompagner si on met notre niveau et nos capacités à jour, ce sera bénéfique pour  notre mission au même titre que les collectivités » a-t-il affirmé.

Oumar Sanogo, chef de division assainissement à  la Direction Régionale de l’Assainissement et de lutte contre les Pollutions et Nuisances : « l’importance de cette formation se situe dans la maîtrise du processus de l’étude d’impact environnemental et social. Donc à la sortie de cet atelier tous les agents auront leurs capacités renforcées  pour maîtriser la  procédure environnementale en matière d’étude. De ce fait ils pourront les appliquer ces connaissances acquises sur  le terrain » a estimé Mr Sanogo.

Rappelons que l’Intervention « Renforcement des Capacités des institutions et organisations de la société civile de la région de Koulikoro et du niveau central » accompagne les acteurs étatiques et non-étatiques afin qu’ils puissent mieux jouer leurs rôles spécifiques dans les domaines de l’élevage, l’agriculture, l’eau / assainissement ainsi que les thématiques transversales du Programme de Coopération bilatéral Mali – Belgique.

Nayté.

 

 

 

 

About nayte

Open

X