lundi , 13 juillet 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Genre: La population de Koulikoro édifiée sur la sous représentativité des femmes dans l’Administration publique malienne.

Genre: La population de Koulikoro édifiée sur la sous représentativité des femmes dans l’Administration publique malienne.

Ouverture ce mercredi 22/01/2020  à Koulikoro de l’atelier de dissémination de la sous représentativité des femmes dans la fonction publique malienne. Cet atelier de 2 jours vise à partager avec les autorités régionales et acteurs de la société civile et de l’administration publique et politique les conclusions des études sur le faible taux des femmes dans la fonction  publique du Mali particulièrement la sous représentativité du genre féminin. Plus d’une centaine d’acteurs de la région et du niveau national ont pris part à ces travaux. La rencontre a été organisée par le ministère chargé des réformes institutionnelles et de la relation avec la société civile à travers le commissariat au développement institutionnel.

L’ouverture des travaux était dirigée par le gouverneur de la région le GAL, Débrékoua soara. On a noté la présence du représentant du maire de la commune urbaine de Koulikoro,  du représentant du conseil régional,  de la directrice régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille….

Les Travaux de 2 jours vont  permettre d’abord d’informer et de sensibiliser les cadres des ministères sectoriels sur les enjeux et les défis de l’Egalité Femmes Hommes dans l’administration publique malienne. D’un autre côté, la session vise mais à  permettre de diffuser les plus large possible les conclusions de l’étude sur la sous représentativité des femmes dans l’administration publique dans les fonction de responsabilité et dans les fonctions de contrôle au niveau central et régional.

Durant les 2 jours les participants seront largement édifier sur les résultats de cette étude sur le sous représentativité du genre féminin au niveau de notre administration publique mais aussi égrainé le défi qu’il faut relever dans ce sens. Les acteurs insisteront par ailleurs sur l’information et la sensibilisation des participants sur la politique nationale de l’égalité femmes hommes au niveau de l’administration publique.

Rappelons que c’est en 2003 que le Mali s’est engagée dans le processus de réformes administratives et institutionnelles dans le cadre du programme de développement institutionnel (PDI). Ce qui visait à contribuer à l’amélioration de la qualité des services aux usagers et au renforcement de l’état de droit.

Les résultats 1 de la première composante du PDI-2 visent l’intégration genre dans la fonction publique dans le cadre du projet de reconfiguration du système de gestion des ressources humaines conçu dans le PDI-1. C’est dans ce cadre qu’en 2017 et  concernant l’Administration publique, dans la fonction de responsabilité et dans les fonctions de contrôle ont été réalisées. C’est en vue de capitaliser les résultats de ladite étude, que le commissariat au développement institutionnel a organisé cet atelier de diffusion de ses conclusions au Mali.

Amadou Traoré.

About nayte

Open

X