mardi , 14 juillet 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Bamako: Des milliers d’écoliers marchent sur la Cité ministérielle pour exiger la reprise des cours

Bamako: Des milliers d’écoliers marchent sur la Cité ministérielle pour exiger la reprise des cours

Partis des écoles de la Commune V du District de Bamako, des milliers d’écoliers ont battu le pavé, ce matin, à Bamako. Les enfants se sont rendus à la Cité administrative, où, sont concentrés les bureaux des membres du Gouvernement dont celui du Premier ministre, Dr Boubou Cissé.

 Maliweb.net – L’échec de la République. L’école est prise en étau entre des autorités incapables d’honorer leur engagement et des enseignements déterminés à avoir des meilleures conditions de vie. Bientôt, deux mois que les écoliers, ceux des écoles publiques, sont à la maison. Tandis que leurs camarades des écoles privées sont en cours. Une injustice à laquelle, les écoles ont crié leur ras-le-bol, ce matin.

Des élèves ont traversé, à pieds, à une heure de pointe, le deuxième pont de Bamako, pour rallier la Cité administrative et demander aux gouvernants un meilleur avenir. L’image est forte. Mais, ce qui semble être une sortie spontanée est en fait un événement initié par un collectif de parents d’élèves dénommé «Mouvement la Voie de la Commune V». Le 9 janvier dernier, dans une correspondance, le collectif a informé de la marche pour «exhorter les autorités à engager les négociations avec les syndicats».

Ce lundi matin, le Mouvement la Voie de la Commune V a guidé les enfants jusqu’à la Primature. Aux dires d’EL Hamine Bagayoko, Porte-parole du collectif, ils ont été reçus par le Secrétaire général de la Primature. Ce dernier avait à ses côtés, un ancien ministre de l’Education nationale, le Chargé à la Communication du Premier ministre et deux autres personnes. «Ils nous ont dit que le Gouvernement fait tout pour la reprise de l’école et que ce sont les syndicats qui refusent», rapporte à Maliweb.net, EL hamine Bagayoko, à sa sortie de la rencontre.

«Nous ne cherchons pas à savoir qui a tort qui a raison, nous voulons que nos enfants aillent à l’école», indique Bagayoko. Qui a annoncé que la prochaine sortie se fera en direction des syndicats en grève.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

About nayte

Open

X